Réservé aux abonnés

Quand la «Dram» montait sur les planches

Pendant plus de cent ans, la Société dramatique de Nyon fut la troupe amateur la plus importante de la région. Avant de se dissoudre au milieu des années 1980.
22 juin 2017, 06:30
/ Màj. le 22 juin 2017 à 06:39
DATA_ART_11078197

C’était un soir d’octobre 1872 dans un café nyonnais. Autour de la table, un certain Jean Fritsché, professeur de français au collège, et quelques jeunes épris de théâtre, tous bien décidés à monter la première véritable troupe amateur de la cité. On coucha sur papier les statuts et un comité fut élu. La Société dramatique de Nyon était née.

Ses fondateurs étaient alors probablement loin de se douter que la «Dram» jouerait ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an