01.03.2016, 00:01  

Un petit rendez-vous entre célibataires avec Macaron vanille

Abonnés
chargement
Les rencontres de Macaron vanille réunissent les célibataires.

 01.03.2016, 00:01   Un petit rendez-vous entre célibataires avec Macaron vanille

Par CMa

LA CôTE - Chaque semaine, Christiane Link organise des soirées pour trouver l’âme sœur de la région.

Mardi dernier, c’était afterwork et quiz au Winemoon de Nyon pour les célibataires âgés entre 35-48 ans. Ce soir-là, une quarantaine de cœurs à prendre se sont retrouvés pour boire un verre, papoter et rigoler avec Macaron vanille. Bien plus qu’une gourmandise, c’est également le concept créé il...

Mardi dernier, c’était afterwork et quiz au Winemoon de Nyon pour les célibataires âgés entre 35-48 ans. Ce soir-là, une quarantaine de cœurs à prendre se sont retrouvés pour boire un verre, papoter et rigoler avec Macaron vanille. Bien plus qu’une gourmandise, c’est également le concept créé il y a tout juste six ans par une mère de famille, Christiane Link. Cette ingénieure bursinoise a trouvé son credo parmi les sites et les agences de rencontres: chaque semaine, «des personnes courtoises» se rassemblent dans des «lieux charmants» pour participer à «des activités insolites»: dégustation de vin et de chocolats, speed dating dans les voitures d’un concessionnaire, défilé de mode, café philosophique, djembé à l’Arboretum d’Aubonne ou encore danse brésilienne, elle n’est pas en panne d’imagination. «Je ne fais que ce qui m’amuse et je suis toujours étonnée que les gens me suivent dans mes délires!»

Elle consacre tous les jours quelques heures pour organiser ces soirées. «C’est ma petite contribution pour une parenthèse de joie et d’amour.» Ce hobby ne lui rapporte pourtant rien. «Maintenant, je demande une participation pour rentrer dans mes frais, mais avant je payais tout de ma poche.»

Son filtre d’amour

Après avoir testé différents moyens pour sortir du célibat, Christiane Link a trouvé sa potion magique: «Le seul moyen de trouver la bonne personne, c’est de rencontrer des gens et rester ouvert.» Et les participants sont dans la même optique: «Je ne viens pas pour trouver le grand amour, mais pour élargir mon cercle de connaissances. A mon avis, c’est par les amis de mes amis que je vais trouver quelqu’un», explique Sara. «Je ne cherche pas à draguer à tout prix, j’aimerais faire des rencontres et me resocialiser», affirme Andrea, marketeur de 43 ans, qui vient tout juste de dénicher un travail à Nyon après avoir vécu six ans à l’étranger. Pour Christophe, «tout passe par le feeling, pas par le physique».

Marre du virtuel

Mais, ils ont quand même quelques critères… «Je cherche un homme grand!», confie Sara. «Je préfère les bruns», avoue Rose-Marie. «Moi, je craque sur les Latinos, plutôt intellos et qui ont le sens de l’humour», continue Carla qui travaille dans la construction. «Je suis toute la journée avec des hommes, mais je n’ai pas le droit de les toucher!», précise-t-elle ironiquement.

Comme la plupart des célibataires, Christiane a commencé par s’inscrire sur des sites de rencontres. Son pseudonyme sur Swissfriends: Macaron vanille. «Je rentrais d’un voyage à Paris avec ma fille et on avait mangé beaucoup de macarons Ladurée» explique-t-elle. Ses rendez-vous via le site ne l’ont pas convaincue: «Avec Internet, on n’a pas le temps de se connaître ni de séduire. C’est soit on plaît, soit on est jetée.» Pour sortir de cette bulle virtuelle, elle a posté une annonce sur le site. «Je voulais juste un souper sans prise de tête. Comme j’avais peur que personne ne parle, j’ai organisé un petit jeu.» Au début, ils n’étaient que dix, mais, désormais, plus de 2500 membres se sont inscrits sur le site qu’elle a créé par la suite. Une quarantaine de couples se sont formés et un bébé est né grâce à Macaron vanille. CMa

Prochaine rencontre, mercredi 2 mars

Au programme, une sortie à raquettes de nuit avec un guide. Départ à 19h depuis Nyon. Infos sur: www.macaronvanille.ch


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top