03.10.2017, 00:01  

La région chérie par le Gault & Millau

Abonnés
chargement
La région chérie par le Gault & Millau

 03.10.2017, 00:01   La région chérie par le Gault & Millau

GASTRONOMIE - Le guide sort aujourd’hui et fait la part belle à La Côte, avec vingt adresses, dont quatre nouvelles. A découvrir.

Gilles Biéler

gilles.bieler@lacote.ch

La Côte, ce petit coin de pays où l’on mange aussi bien que l’on vit. «La région peut s’enorgueillir d’une densité particulièrement remarquable d’excellents restaurants», confirme Knut Schwander, responsable du guide Gault & Millau pour la Suisse romande. Sans grande ville ni station touristique huppée, nos deux districts comptent en effet pas moins de vingt adresses cotées (sur 300 en Suisse romande), dont deux figurent parmi les meilleures...

Gilles Biéler

gilles.bieler@lacote.ch

La Côte, ce petit coin de pays où l’on mange aussi bien que l’on vit. «La région peut s’enorgueillir d’une densité particulièrement remarquable d’excellents restaurants», confirme Knut Schwander, responsable du guide Gault & Millau pour la Suisse romande. Sans grande ville ni station touristique huppée, nos deux districts comptent en effet pas moins de vingt adresses cotées (sur 300 en Suisse romande), dont deux figurent parmi les meilleures tables de Suisse: l’Ermitage des Ravet à Vufflens-le-Château (19/20, qui décroche aussi le titre de meilleure carte des vins du pays) et le Cerf de Carlo Crisci à Cossonay (18/20). Dans le genre, on notera aussi qu’aux frontières de la région, Franck Giovanini, chef de l’Hôtel de Ville à Crissier (19/20), est le nouveau cuisinier de l’année et que la cuisinière de l’année, Virginie Basselot, l’une des deux seules cheffes Meilleur ouvrier de France, officie à Bellevue dans les cuisine du Loti (16/20), le restaurant de La Réserve.

Reste donc dix-huit tables à découvrir. Dont quatre font leur entrée dans cette nouvelle édition du guide. Sans surprise, il aura suffi de quelques mois à Guillaume Trouillot pour installer son Relais (Chavannes-de-Bogis) sur les tabelles et auprès de sa clientèle. Il fait son retour dans le guide avec 13 points, tout comme le jeune Tony Lemesle, chef de l’excellente Auberge des Chasseurs à Essertines-sur-Rolle.

Essentiel en campagne

Deux chefs pour qui la reconnaissance du Gaul & Millau est aussi, surtout, l’occasion de placer vraiment leur établissement sur la carte gourmande de la région. Nouvellement sélectionné avec sa brasserie Le Rive à Nyon (12/20), Laurent Michaux est un habitué du guide, ses deux précédents établissements à Versoix et Saint-Cergue ayant eu droit à pareille exposition. «L’impact en termes de chiffre d’affaires est considérable pour des adresses situées loin des centres urbains. A Saint-Cergue, nous avons pu nous faire connaître plus largement et fidéliser une nouvelle clientèle qui, sans le Gault & Millau, ne serait sans doute jamais venue.»

Ce n’est pas Morgane Le Strat, patronne du Chasseur à Essertines qui dira le contraire. En témoigne son impatience avant la sortie du guide*. «C’est une vraie reconnaissance, et un moyen de convaincre plus de monde. Lorsqu’on est excentrés, c’est vraiment très important!»

*Si les restaurateurs sont informés de leur sélection à l’avance, ils ne découvrent leur note qu’à la sortie du guide.

Les tables cotées

Dans la région

1. La Charrue, Aclens 15/20

2. Le Chasseur, Allaman 14/20

3. La Grenade, Aubonne 13/20

4. Auberge de Bogis-Bossey 16/20

5. Au Vieux Navire, Buchillon 14/20

6. La Clef d’Or, Bursinel 14/20

7. Auberge le Relais,

Chavannes-de-Bogis 13/20

8. Le Cerf, Cossonay 18/20

9. L’Union,

Crans-près-Céligny 12/20

10. Auberge du Chasseur,

Essertines-sur-Rolle 13/20

11. Café du Mont-Blanc,

Lonay 14/20

12. Auberge de Mollens 13/20

13. Restaurant du Club

nautique, Morges 12/20

14. Brasserie Le Rive, Nyon 12/20

15. Café du Marché, Nyon 13/20

16. Restaurant Le Huit,

La Barcarolle, Prangins 12/20

17. Auberge de l’Etoile,

La Rippe 13/20

18. Le Boléro, Versoix 15/20

19. L’Ermitage des Ravet,

Vufflens-le-Château 19/20

20. Auberge de la Croix d’Or,

Yens-sur-Morges 14/20

 

Cuisinier de l’année

21. Franck Giovannini,

Hôtel de Ville, Crissier 19/20

 

Cuisinière de l’année

22. Virginie Basselot, Le Loti, Hôtel de la Réserve, Bellevue 16/20

Toutes les adresses

A découvrir dans le guide Gault & Millau et sur gaultmillau.ch, site complètement revu avec vidéos et bons plans.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top