06.10.2017, 00:01  

Le chœur Alphega-Fiori musicali réhabilite des femmes compositrices

Abonnés
chargement

 06.10.2017, 00:01   Le chœur Alphega-Fiori musicali réhabilite des femmes compositrices

Par Jean-François Vaney

MORGES ET ROLLE Sœur de Mozart ou fille de Mendelssohn, la gent féminine a longtemps été maltraitée dans le milieu musical.

Encore méconnues du grand public, les femmes compositrices sont à l’honneur du concert que donnera le Chœur Alphega-Fiori musicali de Morges, samedi au temple de Rolle (20h) et dimanche au temple de Morges (17h). Si la légende voit en Sapho (VIIe siècle av. J.-C.) la première compositrice, elles sont nombreuses à être restées dans...

Encore méconnues du grand public, les femmes compositrices sont à l’honneur du concert que donnera le Chœur Alphega-Fiori musicali de Morges, samedi au temple de Rolle (20h) et dimanche au temple de Morges (17h). Si la légende voit en Sapho (VIIe siècle av. J.-C.) la première compositrice, elles sont nombreuses à être restées dans l’ombre, de la moniale Hildegarde de Bingen (1098 – 1179) à Clara Olivares (née en 1993), créatrice d’une œuvre pour clarinette, ensemble instrumental et électronique en temps réel.

Au cours des siècles, il existera des compositrices douées qui demeureront discrètes pour de vagues raisons familiales. Ce fut le cas, entre bien d’autres, pour Nannerl, la sœur de Mozart, et Fanny Mendelssohn à qui son père écrivait: la musique sera pour Félix son métier, alors que pour toi, elle doit seulement demeurer un agrément, mais jamais la base de ton existence et de tes actes.

De Fanny Mendelssohn-Hensel, dont plus de 450 opus ont été édités, la cantate de Job «Hiob» et le «Lobgesang» pour soprano, chœur et orchestre, sont au programme. En ouverture le «Dixit Dominus», l’un des plus populaires psaumes de la liturgie chrétienne sera présenté dans la version d’Isabella Leonarda, religieuse et compositrice italienne du XVIIe siècle, et dans celle de Marianna Martines, viennoise d’origine espagnole qui tenait un salon musical fréquenté par Haydn et Mozart. Entre les pièces avec chœur dirigées par Thierry Daenzer l’Ensemble baroque de Joux interprétera l’Ouverture de l’opéra «Talestri, reine des Amazones» de la Duchesse Maria Antonia de Bavière. Jean-François Vaney

Samedi 7 octobre au temple de Rolle, 20h, et dimanche 8 octobre au temple de Morges, 17h Rolle: collecte, Morges: 30.- et 25.- www.alphegafiorimusicali.ch


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top