07.10.2017, 11:10  

Danemark: la tête et les jambes de la journaliste suédoise Kim Wall retrouvés

chargement
Le corps paraît avoir été sciemment démembré.

 07.10.2017, 11:10   Danemark: la tête et les jambes de la journaliste suédoise Kim Wall retrouvés

Macabre - La tête et les jambes de Kim Wall ont été retrouvés par la police danoise. La journaliste suédoise est morte, alors qu'elle était venue interviewer l'inventeur de sous-marin danois Peter Madsen.

La police danoise a annoncé samedi avoir découvert la tête et les jambes de la journaliste suédoise Kim Wall. Elle a trouvé la mort en août, alors qu'elle était venue interviewer l'inventeur danois Peter Madsen à bord de son sous-marin artisanal.

 

Des plongeurs les ont retrouvés vendredi dans la baie de Køge, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Copenhague, a précisé aux journalistes l'inspecteur de la police de Copenhague, Jens Moller Jensen. "La nuit dernière, notre dentiste légiste a confirmé qu'il s'agissait de la tête de Kim Wall", a-t-il déclaré.

Selon lui, un premier sac a été retrouvé contenant les vêtements de la reporter âgée de 30 ans. "Dans le même sac, il y avait un couteau et des tuyaux en plomb pour lester le sac", a-t-il expliqué. Les deux jambes ont ensuite été découvertes ainsi qu'"une tête qui se trouvait également dans un sac, lequel était également lesté de multiples pièces de métal".

Auparavant, le tronc de Kim Wall, dont les membres et la tête avaient été délibérément sectionnés et qui était aussi lesté de métal, avait été découvert par un cycliste en baie de Køge le 21 août, onze jours après la disparition de la jeune journaliste.

Films de femmes décapitées retrouvés chez le suspect

L'accusation soutient que M. Madsen a tué Kim Wall afin de satisfaire un fantasme sexuel, puis démembré et mutilé son corps.

Des films "fétichistes" dans lesquels des femmes "réelles" étaient torturées, décapitées et brûlées ont été retrouvés sur un disque dur dans son atelier, avait annoncé mardi le parquet danois.

"Ce disque dur ne m'appartient pas", a rétorqué Peter Madsen, laissant entendre que de nombreuses personnes avaient accès à son atelier.

ATS

À lire aussi...

DRAMEDanemark: le concepteur de sous-marins nie avoir tué la journalisteDanemark: le concepteur de sous-marins nie avoir tué la journaliste

Danemark: l'inventeur nie le meurtre

L'inventeur de sous-marins de 46 ans accusé d'avoir tué la journaliste Kim Wall au cours d'un reportage au Danemark nie...

  25.08.2017 12:45

Top