14.07.2017, 00:01  

L’école Germaine de Staël déménage

Abonnés
chargement
La maison offre un cadre propice à l’apprentissage.

 14.07.2017, 00:01   L’école Germaine de Staël déménage

AUBONNE - Retour aux origines pour l’école Germaine de Staël qui s‘installe dans une villa.

«Changement d’affectation d’une maison d’habitation en école privée sans transformations». Tel est l’intitulé figurant dans la mise à l’enquête qui court actuellement à Aubonne. La maison appartient à un homme qui vit la majorité de l’année aux Philippines et qui cherchait à louer son bien. En parallèle, pendant plus de deux ans, Eve-Marie et Emmanuel Koehler, le couple...

«Changement d’affectation d’une maison d’habitation en école privée sans transformations». Tel est l’intitulé figurant dans la mise à l’enquête qui court actuellement à Aubonne. La maison appartient à un homme qui vit la majorité de l’année aux Philippines et qui cherchait à louer son bien. En parallèle, pendant plus de deux ans, Eve-Marie et Emmanuel Koehler, le couple à la tête de l’école Germaine de Staël, cherchaient à retrouver le côté familial des débuts de cet établissement. Tout avait commencé, il y a 9 ans, dans leur maison avant de s’installer dans une PPE En Clamogne.

Jusqu’alors, leurs recherches étaient restées infructueuses. Début septembre, le duo a même décidé d’arrêter de chercher. Deux mois après, ils tombent par hasard sur une petite annonce et, après discussion, s’entendent avec le propriétaire pour louer sa maison.

Actuellement, les bureaux ont déjà quitté la PPE où les élèves à haut potentiel étudiaient. Le reste est en train d’être transféré et à la rentrée, les près de 40 élèves (sur un maximum de 50 places) âgés de 6 à 18 ans prendront le chemin des vignes.

Dans un cadre idyllique au milieu du vignoble, avec piscine, ils navigueront entre les trois bibliothèques, cinq salles de classe, mais disposeront aussi de six salles de bain, d’une salle d’art, d’un foyer ou encore d’une cuisine. Toutes les pièces étaient existantes, le couple Koehler a pour l’instant juste ajouté de la couleur aux murs blancs et sécurisé ce qui devait l’être: installation d’une barrière et d’un portail côté route, pose d’une bâche-rideau sur la piscine et installation d’un système anti-incendie, obligatoire pour une école. Sur une parcelle de 2709m2, la surface au sol du bâtiment occupe 239m2 et les pièces dédiées à l’apprentissage sont quasi identique en taille à ce dont les élèves disposaient En Clamogne, selon Emmanuel Koehler.

«Le but du déménagement est d’offrir un cadre exceptionnel à nos élèves et d’être indépendants. Avant, nous avions la qualité pédagogique, mais pas l’environnement idéal, notamment pour les récréations. Notre volonté était de rester à Aubonne où l’école est née et a grandi», souligne Emmanuel Koehler, directeur adjoint de cet établissement privé.

Concernant les locaux En Clamogne qui seront bientôt vides, le couple cherche à les louer, voire à les vendre, pour une exploitation commerciale. Et le 1er septembre, le nouveau site sera inauguré avec, notamment, la plantation d’un arbre par les anciens et nouveaux élèves. fmo


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top