13.09.2017, 18:07  

Chauffeur pour pensionnaires d'EMS, il improvise une vendange du coeur

Abonnés
chargement
Maurice Guex (à g.), en compagnie du vigneron Eric Barbay, et de son épouse Eliane Guex, ont cueilli mercredi les premières grappes de chasselas à distribuer dans des EMS de la région.

 13.09.2017, 18:07   Chauffeur pour pensionnaires d'EMS, il improvise une vendange du coeur

Begnins - Maurice Guex, alias Ted, est un chauffeur qui emmène souvent des pensionnaires d'EMS pour leurs transports privés. Mercredi, il a lancé en avant-première les vendanges du chasselas, en collectant un peu de raisin de table auprès de généreux vignerons, "juste pour faire plaisir aux aînés".

Au domaine de Sarraux-Dessous, les premières grappes de chasselas ont été coupées mercredi, en avant-première de la vendange dont le coup d’envoi devrait être donné jeudi si la pluie n’en décide pas autrement. A la demande de Maurice Guex, plus connu comme Ted, du nom de sa petite entreprise Transports en douceur, Eric Barbay et Eliane Guex ont cueilli du raisin que le chauffeur livrera dans les plus brefs délais...

Au domaine de Sarraux-Dessous, les premières grappes de chasselas ont été coupées mercredi, en avant-première de la vendange dont le coup d’envoi devrait être donné jeudi si la pluie n’en décide pas autrement. A la demande de Maurice Guex, plus connu comme Ted, du nom de sa petite entreprise Transports en douceur, Eric Barbay et Eliane Guex ont cueilli du raisin que le chauffeur livrera dans les plus brefs délais dans les EMS de la région.

Des vignerons solidaires

«L’important, c’est avant tout de saluer le geste des vignerons, que j’ai déjà sollicité à Begnins et que j’irai voir à Mont-sur-Rolle», souligne Ted le transporteur. Mais c’est tout de même dans son cerveau altruiste qu’a germé l’idée de cette distribution à nos aînés dans plusieurs établissements médico-sociaux de La Côte.

«Je regardais la télévision mardi à midi et face au lot de mauvaises nouvelles qui étaient présentées, je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose de positif», commente le résident du Muids, qui déplace à la demande un grand nombre d’aînés dans sa voiture équipée d’une rampe d’accès pour les chaises roulantes.

Un chauffeur quasiment bénévole

«J’aime bien discuter avec mes passagers, les connaître un peu mieux, relève le septuagénaire. Et ces derniers temps, plusieurs d’entre eux me faisaient remarquer comment le raisin qui mûrit devient beau et semblait appétissant.» Le lien était fait pour le généreux conducteur qui, en ne facturant que 1,80 franc le kilomètre et ce uniquement dès la prise en charge du senior, estime «davantage rendre service que s’enrichir» avec son activité.

Dès mardi après-midi, contact était pris avec quelques vignerons de Begnins, village où il résidait avant. Hormis Eric Barbay, André-Louis Métroz a déjà partagé son coup de cœur. «Et je suis sûr que les autres suivront, tout comme d’autres collègues de La Côte,», se réjouit Ted, qui effectuera les livraisons de ce chasselas de table à l’EMS Bellevue (Begnins), aux Quatre-Saisons (Gland), à la Clef des Champs (Mont-sur-Rolle) à la Clairière (Mies) et à la Renaissance (Saint-George) qui ainsi vivront un petit peu au rythme des vendanges. £


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

vinVendanges: c'est parti en Valais, Neuchâtel va s'y mettre ce weekend et Vaud dans 10 joursVendanges: c'est parti en Valais, Neuchâtel va s'y mettre ce weekend et Vaud dans 10 jours

Top