22.10.2012, 15:08  

L'abattoir régional de Rolle à la recherche d'un nouveau lieu

chargement
Par JOL

Activités artisanales - Depuis que les autorités rolloises ont annoncé qu'elles mettaient fin au bail de la Coopérative de l'abattoir de Rolle et environs, un groupe de travail s'est constitué pour trouver une solution pour maintenir un abattoir de proximité.

«Si on ne trouve pas un nouvel emplacement pour l’abattoir régional de Rolle et si celui de Vich ferme, il n’y aura plus d’abattoirs entre Genève et Lausanne, prévient Charles-Bernard Bolay, membre du comité de la Coopérative de l’abattoir régional de Rolle et environs (CARRE.) Un abattoir de proximité, qui garantit une production régionale pour une consommation locale, donc de la traçabilité, sans parler de la problématique des transports, est indispensable pour les districts de Nyon et de Morges.»  

Depuis que les autorités rolloises ont annoncé qu’elles résilieraient le bail du CARRE, à son échéance du 30 juin 2017, le groupe de travail chargé de trouver une solution n’a pas chômé. Pour l’heure, quatre pistes sont à l’étude: rester malgré tout à Rolle, racheter l'abattoir privé de Vich, en construire un sur une zone artisanale, encore à légaliser, près de Bursins, ou sur une parcelle privée, dont le comité de travail ne souhaite pas révéler l'emplacement. Beaucoup d'inconnues encore et beaucoup d'espoir de la part du CARRE qui souhaite que l'offre d'un abattoir de proximité subsiste dans la région. Un article complet à lire dans l'édition de mardi. 


Top