03.06.2016, 00:01  

Un banc de poissons d’un nouveau genre

Abonnés
chargement
Les employés du musée profitent d’une éclaircie.

 03.06.2016, 00:01   Un banc de poissons d’un nouveau genre

Par gbt

Un étrange meuble urbain a fait son apparition en début de semaine dans la cour du Musée du Léman, à Nyon. D’une hauteur d’1m90 pour 3m95, ce banc au dimension hors normes semble avoir été conçu exprès pour l’institution culturelle nyonnaise. Avec ses motifs en forme de perches et de brochets et sa couleur bleue vibrante, le banc évoque...

Un étrange meuble urbain a fait son apparition en début de semaine dans la cour du Musée du Léman, à Nyon. D’une hauteur d’1m90 pour 3m95, ce banc au dimension hors normes semble avoir été conçu exprès pour l’institution culturelle nyonnaise. Avec ses motifs en forme de perches et de brochets et sa couleur bleue vibrante, le banc évoque sans détour le lac.

Pourtant, l’œuvre de l’artiste Jean-Marc Aguilar n’a pas été créée pour l’occasion. Son banc a remporté le prix Ducastel de la ville d’Annemasse en 2015 et a ensuite été exposé en de nombreux endroits dont un parc à Carouge. Il n’empêche que l’œuvre d’art semble particulièrement adaptée à son nouveau terrain d’adoption. Tout s’est d’ailleurs passé très vite. «J’ai contacté Jean-Marc Aguillar la semaine passée et nous avons installé son banc de poissons cette semaine», explique le directeur du Musée du Léman, Lionel Gauthier.

Pour la petite histoire, c’est le confrère de ce dernier, Vincent Lieber, conservateur au château de Nyon qui en est la cheville ouvrière. «C’est lui qui l’avait repéré, confirme Lionel Gauthier, mais il lui a semblé que sa place était fort logiquement chez nous.» Une curiosité à découvrir jusqu’au mois de septembre. gbt


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top