29.09.2017, 11:18  

Un heptathlon surprise pour un ultime hommage à Ellen Sprunger

Abonnés
chargement
Ellen Sprunger a fêté sa retraite des tartans avec des amis et sa famille à Colovray.

 29.09.2017, 11:18   Un heptathlon surprise pour un ultime hommage à Ellen Sprunger

Athlétisme - Jeudi à Colovray, la retraite sportive de l'athlète Ellen Sprunger (31 ans) fut fêtée par un heptathlon... surprise et bon enfant.

Comme chaque jeudi soir, Ellen Sprunger s'attendait à retrouver «Make Me Run» et sa petite communauté, pour son heure de course à pied hebdomadaire. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'en arrivant à Colovray, la Ginginoise – fraîchement retraitée des tartans – a découvert sa famille, ses amis, une horde de proches réunis pour la féliciter une dernière fois pour l'ensemble de son œuvre.

«Nous sommes très fiers de son chemin, de sa carrière et des valeurs...

Comme chaque jeudi soir, Ellen Sprunger s'attendait à retrouver «Make Me Run» et sa petite communauté, pour son heure de course à pied hebdomadaire. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'en arrivant à Colovray, la Ginginoise – fraîchement retraitée des tartans – a découvert sa famille, ses amis, une horde de proches réunis pour la féliciter une dernière fois pour l'ensemble de son œuvre.

«Nous sommes très fiers de son chemin, de sa carrière et des valeurs qu’elle a véhiculées à travers sa personnalité et ce, tout au long de son magnifique parcours», avaient notamment écrit ses sœurs Lea et Nadia, et son copain Simon, instigateurs de cette soirée, dans leur lettre d'invitation envoyée le 21 août.


"Nous sommes très fiers de son chemin, de sa carrière et des valeurs qu’elle a véhiculées"


De cette grande surprise, rien n'avait filtré – secret bien gardé! Pas le plus mince des exploits, car il a parfois fallu recourir à certains stratagèmes pour se prémunir et assurer la réussite totale de l'opération.

Parmi l'assistance présente jeudi à Nyon, quelques têtes connues du monde sportif: entre autres, le skieur Luca Aerni, champion de monde de combiné; les athlètes Sarah Atcho, Ajla Del Ponte, Nicole Büchler, Clélia Rard-Reuse; la basketteuse Caroline Turin; les représentants de Swiss Athletics, le chef du sport élite Peter Haas et le président Christoph Seiler; ou encore son coach au COVA Nyon, Jacques Binder.

Sept disciplines pour un parcours initiatique

Pour lui rendre ce dernier hommage, un heptathlon, la discipline de cœur d'Ellen Sprunger, fut mis sur pieds. En version ludique et raccourcie – ce qui n'a pas empêché les participants, dont votre serviteur, de se prendre au jeu.

Sept disciplines en forme de parcours initiatique au cours duquel il a fallu franchir la crainte des haies (et la peur de s'étaler les quatre fers en l'air), apprivoiser la barre à la hauteur (Fosbury n'a qu'à bien se tenir), découvrir les subtilités du javelot (cela demande davantage de «doigté» qu'imaginé), cracher ses poumons sur les derniers mètres du 200 (si, si...), finir en roulade dans le bac à sable, à la longueur (comme un gamin); limiter la casse au poids; terminer avec autant de panache que possible le redouté et redoutable 800 m (c'est vrai, c'est casse-pattes).


"Je réaliserai vraiment lorsque mes camarades retourneront à l'entraînement tandis que moi je resterai à la maison."

Ellen Sprunger


L'apéro, réconfort après l'effort, ultime moment de partage, a éliminé les résidus du double tour de piste. La Ville de Nyon, par l'intermédiaire de la municipale en charge des Sports, Stéphanie Schmutz, a honoré «son» athlète.

Touchée, Ellen Sprunger a, pour sa part, tenu à remercier tout le monde: «J'ai encore l'impression d'être en pause; je réaliserai vraiment lorsque mes camarades retourneront à l'entraînement tandis que moi je resterai à la maison.» Enfin, sauf les jeudis soirs, puisqu'elle reviendra à Colovray. 
 


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

AthlétismeEllen Sprunger: «J’avais beaucoup de choses en tête»Ellen Sprunger: «J’avais beaucoup de choses en tête»

Les adieux d'Ellen Sprunger

Jeudi soir à Zurich, lors du Weltklasse, la Ginginoise Ellen Sprunger (31 ans) a dit «adieu» au sport de haut niveau....

  25.08.2017 06:30
Abonnés

Avec "Make Me Run", Ellen Sprunger et ses amies vous font courir avec funAvec "Make Me Run", Ellen Sprunger et ses amies vous font courir avec fun

ATHLÉTISMEEllen et Lea Sprunger, les médailles d’or et la gourmandise des recordsEllen et Lea Sprunger, les médailles d’or et la gourmandise des records

RelaisEllen Sprunger, à propos du relais: "On reste encore la petite Suisse"Ellen Sprunger, à propos du relais: "On reste encore la petite Suisse"

Meeting GötzisEllen Sprunger aux Européens mais pas aux JOEllen Sprunger aux Européens mais pas aux JO

Top