07.10.2017, 16:31  

Un vain raid solitaire pour une baisse d'impôts

Abonnés
chargement
Après avoir longtemps puisé dans ses réserves, Chéserex a augmenté son taux fiscal communal de 52 à 57 points il y a un an seulement.

 07.10.2017, 16:31   Un vain raid solitaire pour une baisse d'impôts

Chéserex - Après avoir fait repousser le débat sur l'arrêté d'imposition en juin, le conseiller communal Francis Baud a tenté de réduire le taux d'impôt communal à Chéserex de 57 à 52 points. Il n'a guère été suivi, l'assemblée préférant le statu quo fiscal.

Jeudi soir, le conseil communal de Chéserex n'a pas cédé au chant de sirène d'une baisse fiscale. Un an après une augmentation de l'impôt communal passant de 52 à 57 centimes par franc versé à l'Etat, un élu souhaitait pourtant réduire ce taux.

Un excédent brut de 3,2 millions en 2016

Brandissant l'argument d'une marge d'autofinancement brute de 3,2 millions lors du dernier exercice, Francis Baud a défendu qu'il serait bon de rétrocéder une partie...

Jeudi soir, le conseil communal de Chéserex n'a pas cédé au chant de sirène d'une baisse fiscale. Un an après une augmentation de l'impôt communal passant de 52 à 57 centimes par franc versé à l'Etat, un élu souhaitait pourtant réduire ce taux.

Un excédent brut de 3,2 millions en 2016

Brandissant l'argument d'une marge d'autofinancement brute de 3,2 millions lors du dernier exercice, Francis Baud a défendu qu'il serait bon de rétrocéder une partie de cet excédent aux contribuables. Selon son calcul, la perception communale serait excessive de quelque 17,3 points. Mais pour ménager des marges de manoeuvres, il a oralement déposé un amendement sollicitant une réduction de 5 points, pour atteindre 52.

Comme seul interlocuteur dans ce débat chiffré, il a trouvé Philippe Widmer, président de la commission des finances, et Pascal Steimer, représentant la Municipalité en l'absence de sa syndique en charge des finances. Ce dernier a précisé que les arrangements obtenus auprès du canton pour minimiser le versement d'accomptes afin de tenir compte du départ récent d'importants contribuables de Chéserex devrait prochainement être rattrapé.

Philippe Widmer a ajouté que le calcul du montant de la rétrocession aux contribuables n'était pas si simple. "La péréquation est un système compliqué qui réagit d'années en années selon l'évolution des autres communes aussi."

"Trop tôt pour redescendre"

Selon lui, il est trop tôt pour rabaisser ce taux, monté à 57 il y a un an seulement. "Accordons deux à trois ans avant d'en voir les effets", a plaidé le président de la commission des finances en ajoutant que ce beau résultat 2016 était aussi dû à des rentrées fiscales aléatoires.

Au moment du vote, seuls deux conseillers ont accepté l'amendement de Francis Baud et trois élus se sont abstenus. Le reste de l'assemblée, composée de 31 conseillers, a suivi la Municipalité et validé le statu quo fiscal à 57 points.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...


ChéserexLe "roi de la bière" habite Chéserex depuis une dizaine de joursLe "roi de la bière" habite Chéserex depuis une dizaine de jours

DélocalisationAdecco quitte Chéserex, le village de son fondateur Henri-Ferdinand LavanchyAdecco quitte Chéserex, le village de son fondateur Henri-Ferdinand Lavanchy

Le siège d'Adecco quitte Chéserex

Le siège social du spécialiste en placement de personnel sera déplacé de Chéserex à Opfikon (ZH). Les actionnaires ont...

  22.04.2016 09:02

PolitiqueChéserex refuse le financement régionalChéserex refuse le financement régional

ELECTIONSChéserex: deux listes pour remplacer les trois municipaux démissionnairesChéserex: deux listes pour remplacer les trois municipaux démissionnaires

Chéserex: deux listes en lice

Suite au refus par la population, le 25 janvier dernier, du projet de fusion, le syndic et deux municipaux avaient...

  04.05.2015 17:00

Top