24.01.2017, 11:46  

Rentrée rassurante pour Vivien Streit, fracassante pour Mathilde Rey

chargement
Mathilde Rey sur la plus haute marche du podium, lors de l'épreuve du lancer du poids.

Championnats romands - Dimanche ont eu lieu les championnats romands en salle à Aigle. Des athlètes du COVA Nyon ont fait parler la poudre.

Si cette 11e édition des championnats romands en salle a attiré la grande foule, la qualité était au rendez-vous. En ce début de saison, de très belles performances athlétiques sont tombées du côté de la salle du Centre mondial du cyclisme à Aigle. Et certains athlètes du COVA Nyon ont très nettement su tirer leur épingle du jeu.

A commencer par Vivien Streit, qui s'est imposé à la hauteur. «Je visais un peu plus haut que 2m05 pour ma première compétition hivernale; 2m10 ça aurait été bien. A l’échauffement j’étais top, mais il m’a manqué un petit quelque chose au niveau de l’appel, de mes deux derniers pas qui n’étaient pas assez actifs. Je suis resté un peu collé au sol. Mais c’est plutôt bien comme début après la grippe que j’ai eue», formule-t-il.

Chez les femmes, Mathilde Rey a, pour sa part, su montrer qu’elle était bel et bien de retour. Absente durant cinq mois l’an dernier, en raison d’une blessure, la longiligne jeune femme de 16 ans a réalisé «une bonne journée», ponctuée notamment par trois titres de championne romande – longueur, hauteur et poids –, et une nouvelle meilleure marque au lancer du poids. «Le poids, c’était hyper-bien, j’ai dû enchaîner cette discipline juste après le saut en hauteur. Je n’ai pas eu le temps de réfléchir! J’ai réussi 12m91, c’est mon record, et j’ai gagné», réagit-elle.

Par Joëlle Golay

 


Top