21.11.2012, 00:01  

Le RC Nyon tient sa revanche

chargement
Les Nyonnais ont remis les choses en place, dimanche. Une semaine après la défaite contre le Cern, les Pirates se sont vengés. 
AUDREY PIGUET
Par PIERRE DISERENS

RUGBY - Une semaine après leur défaite face au Cern, les Vaudois ont empoché une victoire précieuse.

sports@lacote.ch

Il y a des retrouvailles qui s'annoncent toujours plus attendues que d'autres. Opposés il y a exactement sept jours, Nyon et le Cern ne s'étaient pas faits de cadeaux, au sens propre comme au figuré. L'énorme bagarre générale qui a conclu cette rencontre peut en témoigner. Mais cette fois-ci, les instances du rugby avaient pris les devants. Ce dimanche, le match a été confié à trois arbitres en lieu et place de l'habituel seul homme en noir. Cependant, une nouvelle fois, cela faillit ne pas suffire.

A la 67 e minute de jeu, sur une phase de regroupement anodine, la crainte d'une nouvelle bagarre apparut lorsqu'un Nyonnais se retrouva au tapis suite à un coup de poing. Des échauffourées s'en suivirent, ce qui déboucha sur une expulsion genevoise et quatre cartons jaunes distribués de part et d'autre. Heureusement, cela s'avéra n'être qu'un embryon regrettable de rixe puisque la partie se termina par une haie d'honneur réciproque et bienvenue.

Une des principales raisons pour lesquelles cette bagarre ne s'est pas prolongée outre mesure réside dans le fait que le sort de la partie était déjà scellé. En effet, les Nyonnais ont réalisé une performance d'ensemble maîtrisée et spectaculaire. Comme le confirmait John Etheridge, l'entraîneur du RC Nyon. " Notre état d'esprit a été bien meilleur. On a su garder la tête froide face à certains comportements et rester humbles ", soulignait-il à l'issue de la rencontre.

Une charnière nyonnaise qui fait tout juste

Avec une équipe fortement remaniée suite aux suspensions et aux sélections en équipe nationale (6 piliers de formation composaient le pack), les "blanc et violet" ont réussi à faire la course en tête toute la partie durant. Un essai de Cambin, magnifiquement servi par Fye, concrétisait la domination vaudoise (14 e 7-0) et donnait une avance qui n'allait jamais être comblée. Et si les Vaudois n'ont pas vraiment été dominateurs en mêlée, ils ont su aérer le jeu et passer par les extérieurs à l'instar des essais marqués par Mayor et Progin en seconde mi-temps .

Au fondement de ce jeu plaisant se trouve la complicité naissante de la charnière composée de Scalat et Fye. John Etheridge a apprécié la performance de son jeune demi de mêlée. " Scalet a affiché une très bonne lecture. Il a joué à l'instinct comme je le lui ai demandé ", confiait-il, satisfait. Ajoutez à cet espoir un demi-d'ouverture (Fye) dont la science du jeu à la main comme au pied fait merveille, et les lancements de jeu apparaissent comme inventifs et précis. De quoi placer en excellente position des coéquipiers qui ne se font pas prier pour aller au combat. Dans le bon sens du terme cette fois-ci.

LNA

Evolution du score: 14 e 5-0 (essai Cambin), 7-0 (Fye), 17 e 10-0 (pénalité Fye), 32 e 10-5, 10-7, 43 e 13-7 (pénalité Fye), 49 e 16-7 (pénalité Fye), 60 e 21-7 (essai Bordes), 23-7 (Fye), 65 e 28-7 (essai Mayor), 78 e 33-7 (essai Progin).

Nyon: Mayor; Chardon, Bordes, Cambin, Progin; Scalet, Dye; Gery (67 e D'Espinay), Bailly-Bechet, Cumbers; Burgener, Aeschmann; Sauty, Lignieres, Quermener.

Cartons: un rouge et un jaune pour le CMSG (67 e ), trois jaunes contre le RC Nyon (Burgener, Bailly-Bechet et Cambin).


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top