21.04.2017, 00:01  

Le FC Gland en route vers les finales?

Abonnés
chargement
Le collectif glandois a peiné pour battre Crans, mais il poursuit son chemin et talonne Forward-Morges dans la course aux finales.

 21.04.2017, 00:01   Le FC Gland en route vers les finales?

DEUXIÈME LIGUE - Mercredi, sans convaincre, Gland s’est imposé face à Crans (2-1) et peut revendiquer une place de finaliste.

dominique montangero

sports@lacote.ch

Mercredi soir, les fans de Dortmund, Monaco, Barcelone et de la Juve avaient choisi de suivre, bien au chaud, les matches de la Ligue des champions à la télévision. Nul ne peut les blâmer de ne pas s’être déplacés à En Bord, pour se joindre à la poignée de courageux spectateurs venus suivre, dans un froid...

dominique montangero

sports@lacote.ch

Mercredi soir, les fans de Dortmund, Monaco, Barcelone et de la Juve avaient choisi de suivre, bien au chaud, les matches de la Ligue des champions à la télévision. Nul ne peut les blâmer de ne pas s’être déplacés à En Bord, pour se joindre à la poignée de courageux spectateurs venus suivre, dans un froid polaire, la rencontre entre Gland et Crans. Une partie dénuée de moments chauds mais moins déséquilibrée que ne le laissaient présager les dix rangs qui, à l’instant du coup d’envoi, séparaient les deux équipes.

Avant-dernier, toujours miné par des problèmes d’effectif, Crans alignait, d’entrée de jeu, une équipe inédite au sein de laquelle figuraient deux juniors B – rejoints par un troisième, dès le quart d’heure –, ainsi que deux joueurs de moins de vingt ans. Une obligation au vu de la longue liste d’absents annoncés par le coach, Fernando Gageiro: «On est obligés de se battre avec les armes que l’on a mais c’est compliqué. Il y a trop d’absents et je ne dispose plus de l’ossature de mon équipe.»

Doublé de Perreira

Malgré ce handicap, évoluant avec culot, les Corbeaux ouvraient le score sur leur première occasion, aidés, il est vrai, par l’énorme boulette de Praz, portier aux pieds gourds. Côté glandois, alors que l’on s’attendait à voir Da Luz et Kone, les pointures, aux manettes, c’était Bega, toujours aussi généreux, et Perreira qui étaient les plus en vue. «On a débuté de manière trop facile, sans rythme et sans engagement, lâchait Jamel Kaissi, le coach de Gland. Par la suite, on a bien réagi.»

La première réaction venait des pieds de Da Luz mais son tir était détourné par le jeune portier Alvarez (27e). Un brin refroidi, Crans reculait et n’intervenait pas sur la chevauchée de Perreira qui, d’une frappe croisée, égalisait (34e).

En deuxième période, Crans s’éteignait peu à peu mais bénéficiait d’une nouvelle hésitation de Praz. Hélas pour les protégés de Gageiro, le tir en pivot de Batardière ne trouvait pas le cadre (58e). A l’heure de jeu, Stanton accrochait Velasco à l’intérieur de la surface de réparation et Perreira, en force, transformait le penalty. C’en était fait des derniers espoirs de Crans qui, dès cet instant, disparut, acceptant son sort, résigné.

Objectif atteint

Les «orange» contrôlaient la rencontre et s’offraient encore trois belles occasions mais Alvarez s’interposait devant Kone (81e) et Fernandes (86e) avant que Perreira et Lopes ne s’unissent pour manquer l’immanquable (90e).

Pour les Glandois, l’essentiel est acquis. Ces trois points supplémentaires leur permettent de prolonger le rêve. Avec trois points de retard sur Forward-Morges, deuxième, qui a disputé une rencontre de plus, ils peuvent, plus que jamais, prétendre à une place de finaliste. «L’objectif du club est déjà atteint et c’est du plaisir d’être encore en course à sept journées de la fin. L’équipe progresse et on prend ce qui est à prendre», appréciait Jamel Kaissi.

Pour Crans, la lutte pour le maintien se poursuivra, dès samedi, avec la réception de Terre Sainte II, premier non-relégable qui compte cinq points d’avance sur les Corbeaux. Une rencontre qui ne sera pas encore celle de la dernière chance mais dont l’extrême importance n’a pas échappé au coach Fernando Gageiro qui révélait, inquiet: «On a ménagé quelques joueurs face à Gland. Je vais récupérer du monde mais je ne sais pas du tout sur qui je pourrais compter face à Terre Sainte.»

But: 13e Brechbühl 0-1, 34e Perreira 1-1, 61e Perreira 2-1 (p).

Gland: Praz; Fae, Pernet, Gendre, Cela; Kone, Bega, Londono, Perreira; Velasco (90e Cervantes), Da Luz (71e Fernandes).

Entraîneur: Jamel Kaissi.

Crans: Alvarez; Brechbühl, Marques (18e Charrotton), Batardière, Bajulaz, Dupraz; Batardière, Vultier; Stanton, Kallo (66e Bonnet), J. Nassisi; F. Nassisi.

Entraîneur: Fernando Gageiro.

Notes: En Bord. Arbitres: Selvarajah. Avertissements: Kone, Bega, Batardière.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top