06.10.2017, 08:17  

Match à haut risque pour le Stade

Abonnés
chargement

 06.10.2017, 08:17   Match à haut risque pour le Stade

Par dm

FOOTBALL - Les Stadistes reçoivent l’invaincu Breitenrain, samedi, à 16h.

«Moi, j’appelle cela un match traquenard», glisse Hugo Fargues, à l’évocation du déplacement de samedi, à Breitenrain. L’homme en forme du Stade Nyonnais – six buts inscrits lors des cinq derniers matches, championnat et Coupe de Suisse confondus – a parfaitement raison. Sixièmes à dix points du Stade, les Bernois, vulnérables hors de leur fief, ont récolté treize de leurs quatorze points à la maison. Face à cet adversaire, invaincu sur sa pelouse, les «jaune et noir»...

«Moi, j’appelle cela un match traquenard», glisse Hugo Fargues, à l’évocation du déplacement de samedi, à Breitenrain. L’homme en forme du Stade Nyonnais – six buts inscrits lors des cinq derniers matches, championnat et Coupe de Suisse confondus – a parfaitement raison. Sixièmes à dix points du Stade, les Bernois, vulnérables hors de leur fief, ont récolté treize de leurs quatorze points à la maison. Face à cet adversaire, invaincu sur sa pelouse, les «jaune et noir» savent qu’un match très compliqué les attend. «Sur ce petit terrain synthétique, il faudra se montrer solides mais, de toute façon, dans ce championnat, tous les matches sont difficiles. Notre courte victoire 1-0 de samedi dernier, face à la lanterne rouge United Zurich, en est la preuve», prévient le buteur nyonnais.

Jamais deux sans trois

Si les Nyonnais seront sur leurs gardes, ils se rappelleront, aussi, qu’ils se sont imposés lors des deux dernières saisons (1-3 et 0-4), à Breitenrain. Sur la pelouse bernoise qui, visiblement, leur réussit bien, réussiront-ils la passe de trois?

«On a réalisé un super mois de septembre et il faut maintenant confirmer, lâche l’ancien Servettien, heureux depuis son retour à Colovray. Mon début de saison n’a pas été évident car il m’a manqué deux semaines de préparation. Maintenant, je suis vraiment content. J’ai simplifié mon jeu et trouvé ma place dans l’équipe au sein de laquelle les automatismes fonctionnent bien.»

Gaillard, Valente (blessés) et Zambrella, le meneur de jeu (suspendu) ne seront pas du voyage mais le coach, Oscar Londono, pourra compter sur le retour de deux attaquants, Besnard qui a purgé sa suspension, et Chentouf, remis de sa blessure. De bon augure au moment d’affronter une équipe très hermétique à domicile. dm


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top