02.10.2017, 00:01  

Saint-Prex terrasse Aubonne

Abonnés
chargement
Les Saint-Preyards (ici Lamine Soumahoro) ont atomisé les Aubonnois, samedi à Marcy.

 02.10.2017, 00:01   Saint-Prex terrasse Aubonne

DEUXIÈME LIGUE - Les Saint-Preyards ont infligé une correction à Aubonne, ce samedi soir. Un succès 7-2 qui réjouit Mario Chedly.

adrien zanardi

sports@lacote.ch

La tension était palpable au stade de Marcy avant le coup d’envoi entre le leader Saint-Prex et Aubonne. La faute aux propos tenus par Mario Chedly, le coach de Saint-Prex, il y a une semaine, et qui prédisait un score fleuve en faveur de son équipe. Sur le terrain, les deux équipes ont livré une partie de très...

adrien zanardi

sports@lacote.ch

La tension était palpable au stade de Marcy avant le coup d’envoi entre le leader Saint-Prex et Aubonne. La faute aux propos tenus par Mario Chedly, le coach de Saint-Prex, il y a une semaine, et qui prédisait un score fleuve en faveur de son équipe. Sur le terrain, les deux équipes ont livré une partie de très haute qualité, avec un rythme effréné. Et malgré les efforts et tout le courage possibles, Aubonne n’a rien pu faire face à la maîtrise technique impressionnante des hôtes, qui se sont imposés 7-2.

Dalla Vecchia au-dessus

Le ton était donné dès la 3e minute. Il fallait un arrêt miraculeux de Mirante à bout portant pour éviter l’ouverture du score de Saint-Prex. Celle-ci arrivera quelques minutes plus tard par Ferrari qui, en renard des surfaces, mettait le feu au poudre (13e). Partie sur un rythme fou, bien aidée par un terrain humide et glissant, la rencontre voyait les actions se multiplier d’un coté comme de l’autre. L’égalisation ne tardait pas à venir lorsque Rivero devançait une sortie hasardeuse de Casares (21e). Ce but ne bouleversait pas les hôtes. Maîtrisant parfaitement le jeu et le ballon, ils reprenaient l’avantage par Dalla Vecchia, après un solo magistral dans la surface de réparation (23e).

Respectant à merveille leur plan de match, les Aubonnois repartaient à l’attaque grâce à un jeu de transition rapide vers l’avant. Cette technique portait ses fruits lorsque Perez devançait une nouvelle fois une sortie de Casares, loin d’être une assurance tout risque. Mais malheureusement pour Aubonne, le retour in extrémis de la défense locale allait provoquer le premier tournant du match. «C’est dommage que Perez n’arrive pas à mettre ce deuxième but, relevait Roland Schaer, le coach aubonnois. Le match aurait été différent si on avait pu égaliser à ce moment-là, car sur la relance, on prend le troisième but qui nous coupe les jambes.» Sur le contre, Dalla Vecchia pouvait en effet s’offrir un doublé (29e).

Le tournant du match

Le rythme repartait de plus belle juste après la pause et il ne fallait pas être coincé dans la file des toilettes si on voulait assister au lob parfait de 35 mètres de Soumahoro. «Pour moi, ce but est le deuxième tournant du match, relatait Roland Schaer. Car sur un ballon anodin, notre gardien dit clairement à son défenseur de lui laisser le ballon, mais au lieu de ça, il le dégage aléatoirement. Après, la reprise et le geste de l’attaquant sont magnifiques.» Mais Aubonne a du cœur et réussissait à recoller au score sur corner (49e, 4-2). Il aura fallu attendre la légère blessure du juge de touche, dont la cheville n’a pas résisté à un pas chassé mal assuré, pour voir le rythme redescendre. Mais Dalla Vecchia avait faim de buts et c’est sur une frappe de 25 mètres qu’il pouvait continuer sa moisson.

«Juste savourer la victoire»

Démoralisé par ce 5-2, Aubonne tentait tant bien que mal de freiner l’armada locale. Mais il en fallait plus pour mettre à mal la technique et l’envie du leader du championnat qui pouvait s’offrir deux nouveaux buts en fin de rencontre, tout d’abord par Perriraz (72e) puis par Joulin qui pouvait gagner son face-à-face contre Mirante. Un score fleuve au final qui démontre encore un peu plus la domination de Saint-Prex. «Je ne comprends pas pourquoi il n’y a que les journalistes qui doutent de mon équipe, commentait Mario Chedly. Mes joueurs ont tout fait pour ramener les trois points. Ils ont fait un grand match. Pour le reste, je veux simplement savourer cette victoire.»

De son côté, Roland Schaer admettait lucidement la supériorité de l’adversaire: «On est tombés contre beaucoup plus fort que nous. On a tout tenté pour les faire douter mais techniquement c’est très fort. Ce résultat ne remet en rien en question notre début de premier tour incroyable.»

St-Prex - Aubonne 7-2 (3-1)

Buts: 13e Ferrari 1-0, 21e Rivero 1-1, 23e Dalla Vecchia 2-1, 29e Dalla Vecchia 3-1, 46e Soumahoro 4-1, 49e Perez 4-2, 66e Dalla Vecchia 5-2, 72e Perriraz 6-2, 81e Joulin 7-2.

Saint-Prex: Casares, Sakiri, Sandoz, Coquoz, Deprez, Fernandes, Ferrari, Rodrigues (61e Perriraz), Dalla Vecchia (85e Chatelain), Chedly, Soumahoro (67e Joulin).

Entraîneur: Mario Chedly.

Aubonne: Mirante, Arnéra, Tauber (58e Durrer), Auf Der Maur, Gaillard, Njiki, Rivero (77e Tall), Pira, Muslija (77e Sow), Colsa, Perez.

Entraîneur: Roland Schaer.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top