03.10.2017, 00:01  

Un nul miraculeux pour PdJ II

Abonnés
chargement
Cavalaria (à g.) a terminé la rencontre dans les buts de BRP, suppléant son gardien Conde, sorti sur blessure à la 87eminute.

 03.10.2017, 00:01   Un nul miraculeux pour PdJ II

FOOTBALL - La «deux» de Pied du Jura, en souffrance, a arraché un point dans les dernières secondes face à un BRP qui peut nourrir de réels regrets.

gabet chapuisat

sports@lacote.ch

Dimanche, à Colombier -sur-Morges, dans un match à ne pas perdre, Pied du Jura II et Bursins-Rolle-Perroy ont sué et surtout peiné pour présenter, au final, une copie pâle et confuse. Face aux spécialistes du partage des points, BRP, mal barré, a perdu une belle occasion de prendre quelques aises avec le spectre de la relégation.

En effet, pendant...

gabet chapuisat

sports@lacote.ch

Dimanche, à Colombier -sur-Morges, dans un match à ne pas perdre, Pied du Jura II et Bursins-Rolle-Perroy ont sué et surtout peiné pour présenter, au final, une copie pâle et confuse. Face aux spécialistes du partage des points, BRP, mal barré, a perdu une belle occasion de prendre quelques aises avec le spectre de la relégation.

En effet, pendant plus d’une heure, les fantomatiques «jaune et bleu», empruntés et inexistants dans le jeu, ont subi la loi de visiteurs dominateurs mais incapables de profiter de la léthargie et de la faiblesse de l’opposition. Les hommes de Nedzat Sadiku, avec beaucoup de volonté et une saine agressivité, ont fait cavalier seul pendant une première mi-temps brouillonne et insipide. Les visiteurs, malgré leur écrasante supériorité, se sont montrés dans l’impossibilité de se créer de véritables opportunités. En panne réelle d’inspiration, de jugeote et de qualité dans le dernier geste, ils n’ont inquiété qu’en une seule occasion le portier Velardo, auteur d’une parade salvatrice sur un essai du remuant Cavalaria (27e).

BRP trouve la faille

Dès la reprise, le niveau de jeu connaissait une embellie tardive mais bienvenue. PdJ, bien meilleur et plus concerné, opposait enfin une réplique acceptable même si BRP se montrait toujours meilleur et plus percutant. Auf Der Maur, fraîchement entré en jeu, voyait malheureusment son coup franc finir sur la latte d’un gardien un peu court en la circonstance (57e). Au plus fort de la pression adverse, les joueurs locaux, contre le cours du jeu, auraient pu ouvrir le score si Friederich n’avait pas raté l’immanquable, seul à 3 mètres (65e).

Cette sérieuse alerte boostait les équipiers de Garry Gaberel qui réagissaient de suite pour, de façon méritée, prendre l’avantage (69e). Sur un contre rondement mené, Halimi faisait habilement la différence pour servir Cavalaria qui frappait sur le poteau. Le renvoi profitait à l’opportuniste Zaninetti. A cet instant, on voyait difficilement PdJ, mal embarqué, être capable de refaire surface. Mais au lieu de tuer le match, BRP, de façon étrange et coupable, a dangereusement reculé pour remettre dans le circuit un adversaire jusqu’alors moribond. En pleine panique, les visiteurs subissaient les assauts d’une opposition subitement plus conquérante et audacieuse. Simon Fuchs, en vieux renard, envoyait alors des forces vives prépondérantes. Golay à deux reprises (72e et 85e) et une tête de Muller (80e) auraient mérité bien meilleur sort.

Coup du sort

Bursins, fébrile et incapable de se ressaisir, avait encore la poisse de perdre le gardien Conde, blessé au visage (87e). C’est Cavalaria qui enfilait alors les gants pour tenter de préserver un avantage chancelant. Il devait, dans les dernières secondes, s’avouer vaincu sur une percée de Golay, oublié par une défense aux abois.

Cet incroyable scénario a eu le don de réjouir Simon Fuchs. «C’est un petit miracle. Nous avons été catastrophiques. Je n’ai pas reconnu mon équipe. On va se remettre sérieusement au boulot.»

Du côté de BRP, le capitaine Garry Gaberel a moins apprécié l’issue finale. «C’est tout simplement inadmissible. On a fait tout faux en oubliant de classer l’affaire et de naïvement reculer. On leur a donné le bâton pour prendre le coup fatal.»

pied du jura iI - Bursins-rolle-perroy 1-1 (0-0)

Buts: 69e Zaninetti 0-1, 94e Golay 1-1.

Pied du Jura II: Velardo, Heim, Muller, Faggion, Cherbuin, Gruaz, Delay, Joliat, Carvalho, Golay, Dervey. : Saalfeldt, Reis, Friederich, Bornand, Lopes.

Entraîneur: Simon Fuchs

Bursins-Rolle-Perroy: Conde (87e Cavalaria), Mohrle, Ferreira, G. Gaberel, J. Gaberel, Sow, Orsino, Qarri, Halimi, Zaninetti, Cavalaria. : V. Auf Der Maur, Parmelin, Pereira, Vera.

Entraîneur: Nedzat Sadiku.

Notes: terrain au Pontet, Colombier-sur-Morges. 100 spectateurs. Arbitre: Zavisa Trailovic.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top