27.09.2017, 00:01  

Nyon, Petit Poucet aux dents longues

Abonnés
chargement
Mike Recchia et les Nyonnais ont remporté le derby contre la West, dimanche.

 27.09.2017, 00:01   Nyon, Petit Poucet aux dents longues

HANDBALL - Sur ses terres, Nyon a remporté son premier succès de la saison en battant la West (25-23). De bon augure pour la suite.

romain bory

sports@lacote.ch

Après deux matches et autant de revers à l’extérieur, Christophe Fourcot et ses protégés étaient de retour dans leur fief du Rocher avec la ferme intention de regoûter aux joies de la victoire. Et pourtant, il se dressait devant eux un sacré morceau: West HBC. Une équipe qui laissait quelques souvenirs amers à l’entraîneur nyonnais. «Il y a...

romain bory

sports@lacote.ch

Après deux matches et autant de revers à l’extérieur, Christophe Fourcot et ses protégés étaient de retour dans leur fief du Rocher avec la ferme intention de regoûter aux joies de la victoire. Et pourtant, il se dressait devant eux un sacré morceau: West HBC. Une équipe qui laissait quelques souvenirs amers à l’entraîneur nyonnais. «Il y a deux ans, lorsqu’on était en 1re ligue, on avait perdu de seize buts contre eux, indiquait Christophe Fourcot. La West est une équipe historique de la 1religue et de la LNB, c’est un des gros clubs de handball de Romandie.»

Nyon, qui se plaçait pour ce match comme le Petit Poucet, selon les termes de son coach, n’avait pourtant rien d’un faire-valoir. Les premières minutes confirmaient cette impression. Avec beaucoup d’envie, d’intensité et de courage, les pensionnaires du Rocher mordaient dans cette rencontre à pleines dents.

«On les a usés défensivement»

Toutefois, la justesse des attaques placées de la West calmait les ardeurs des hôtes en début de match. Il fallut attendre qu’Alcaraz remplace dans les buts un Egli quelque peu «en dedans» pour que le match ne prenne une autre dimension. Multipliant les parades, dont deux penalties dans les minutes qui suivirent son entrée en jeu, le jeune portier Nyonnais permettait aux siens de recoller au score (8-8 après 20’).

Dans le sillage du trio Poret, Terrier et du nouveau venu Vanat – blessé à la cheville jusqu’à présent mais dont on devrait réentendre parler dans ces prochaines semaines –, les «rouge et bleu» profitaient d’une double pénalité des visiteurs pour prendre les devants au buzzer (12-11) et créer un premier écart au retour des vestiaires (14-12).

Malgré un arbitrage parfois en leur défaveur, les néo-promus jouaient avec leurs armes, leurs qualités, celles qui leur ont déjà offert tant de succès la saison passée: «Une grosse mobilité défensive avec beaucoup d’envie, des récupérations de balle et après on court, on court, on court, imageait Christophe Fourcot. Avec des jeunes joueurs très talentueux, je me refuse de jouer sur des schémas. On a défendu fort, on a couru, on les a usés défensivement et après on fait la dernière différence dans le money-time.»

Dans ces trois dernières minutes de feu, un homme a pris les choses en main et départagé les deux équipes, pourtant au coude à coude: Grégoire Terrier, en véritable chef de meute, a en effet inscrit les trois derniers buts de son équipe et fait monter encore un peu plus la température dans un Rocher qui s’est rappelé aux bons souvenirs de mai dernier et de la promotion de son club.

Une victoire et une philosophie

«C’est une belle victoire avec une stratégie de club qui est intéressante dans le sens où on essaie de le faire avec des jeunes joueurs formés dans la région. On voit qu’on peut s’élever à un certain niveau de compétences et gagner des matches avec des jeunes joueurs du club et de Romandie», exposait Christophe Fourcot, pas mécontent de montrer que son HBC Nyon est un Petit Poucet aux dents longues. Leurs prochains adversaires sont prévenus.

NYON - WEST HBC 25-23 (12-11)

Nyon: Egli, Alcaraz; Vanat, Terrier, Spring, Steffen, Varatharaju, Poret, Recchia, Mercanton, Rosas.

Entraîneur: Christophe Fourcot.

West: Jozsa, Trösch; Benjouida, Costa, Dupuis, Kunstmann, Marrone, Miloradovic, Truscelio, Worrod.

Entraîneur: Mikica Maksic.

Notes: Rocher, 100 spectateurs.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top