02.08.2017, 07:00  

Berne: la police fait fermer la place fédérale à cause d'un object suspect

chargement
La place fédérale et les rues adjacentes ont rouvert une fois la menace écartée.

 02.08.2017, 07:00   Berne: la police fait fermer la place fédérale à cause d'un object suspect

Menace - Suite à la découverte d'un sac à dos suspect, les forces d'interventions bernoises ont fermé la place fédérale de la capitale et les rues alentour.

La Place fédérale ainsi que des rues attenantes ont été momentanément fermées mardi soir en ville de Berne, en raison d'un sac à dos suspect. Une personne présumée armée a été arrêtée. Le bagage a été transporté vers un lieu sécurisé.

Des passants ont alerté la police cantonale bernoise peu après 21h00, indique cette dernière dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi. Selon ces témoins, un homme armé avait déposé un sac à dos dans le périmètre sécurisé par la suite et proféré des menaces.

L'individu a été arrêté quelques minutes plus tard dans le centre-ville, indique la police. Interrogé, il a ensuite livré des indications contradictoires quant au contenu du sac. Par mesure de sécurité, les forces de l'ordre ont alors fermé la Place fédérale et les rues adjacentes.

 

 

A l'aide d'un robot

Des spécialistes en engins explosifs ont examiné le sac à dos sur place. Il a ensuite été récupéré par un robot et transporté dans un lieu sécurisé. Routes et places aux abords du Palais fédéral ont été rouvertes peu après minuit.

Il n'était toujours pas clair si l'homme était effectivement armé ou non. Interrogé par l'ats, un porte-parole de la police a indiqué que les autorités ne souhaitaient pas donné pour l'heure d'indications à ce sujet. Celles-ci recherchent des témoins qui auraient vu le propriétaire du sac déposer son bagage.

Le porte-parole ne pouvait pas non plus s'exprimer à propos du contenu. L'objet suspect a été examiné, a-t-il souligné. Les résultats devraient être communiqués dans le courant de la journée.

ATS

À lire aussi...

TerrorismeProjet d'attentat en Australie: les suspects prévoyaient d'attaquer un avion avec une bombe ou du gaz toxiqueProjet d'attentat en Australie: les suspects prévoyaient d'attaquer un avion avec une bombe ou du gaz toxique

AllemagneAttentat de Hambourg: le débat sur l'accueil des réfugiés est relancéAttentat de Hambourg: le débat sur l'accueil des réfugiés est relancé

Top