Réservé aux abonnés

Rap et électro sauvent Caribana des eaux

La manifestation de Crans-près-Céligny s’est déroulée du 5 au 9 juin sous une météo pour le moins pluvieuse. Elle affiche une légère baisse de fréquentation par rapport à l’année passée. Très "urbaines", les soirées de vendredi et samedi ont cartonné et limité la casse.
10 juin 2019, 11:03 / Màj. le 10 juin 2019 à 11:01
Malgré la pluie dimanche soir, les rockeurs français de Skip The Use ont mis le feu sur la grande scène avant le rappeur Nekfeu qui a clôturé les festivités.

Caribana n’a pas été gâté par le temps. Sous une météo encore plus capricieuse que l’année passée, la 29ème édition du festival de Crans-près-Céligny, qui s’est tenue du 5 au 9 juin et a lancé la saison des open-airs romands, affiche une légère baisse de fréquentation. Malgré deux soirées complètes (celle electro le vendredi et celle hip-hop le samedi), Caribana a attiré 29'000 festivaliers contre 31'000 en 2018. Ce qui n’est...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois