Réservé aux abonnés

Dans les hôpitaux de La Côte, les soins intensifs sont saturés

Pour faire face à la hausse du nombre de cas de Covid-19, l’hôpital de Nyon se réorganise en permanence. Pareil du côté de Morges. Quant aux cliniques, elles sont appelées à la rescousse.
05 nov. 2020, 16:49 / Màj. le 05 nov. 2020 à 16:49
L'hôpital de Nyon a doublé le nombre de lits aux soins intensifs pour accueillir à la fois les patients Covid et les personnes souffrant d'autres maux.

Vous vous souvenez sûrement du stress occasionné par un déménagement… Ce sentiment, c’est celui que vivent de manière décuplée au quotidien les équipes des hôpitaux de la région, pour accueillir au mieux les personnes atteintes du coronavirus. A Nyon, la capacité de lits en soins intensifs vient d’être doublée. Au lieu des sept places initiales, le service en compte treize depuis cette semaine.

A lire aussi : Nyon: l’hôpital prend la deuxième vague de ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois