Coupe Davis: Federer bel et bien selectionné

Le tirage au sort de la finale de la Coupe Davis a eu lieu ce jeudi, à la Chambre de Commerce de Lille. Federer est bel et bien sélectionné.
07 août 2015, 14:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Swiss Davis Cup Team captain Severin Luethi, left, and Roger Federer, right, of Switzerland, smile during a training session of the Swiss Davis Cup Team, prior the Davis Cup Final match between France and Switzerland, in Lille, Switzerland, Thursday, November 20, 2014. The Davis Cup World Group Final France vs Switzerland will take place from 21 to November 23. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Roger Federer a été, comme prévu, titularisé en simple pour la finale de la Coupe Davis à Lille. Le match d'ouverture opposera Jo-Wilfried Tsonga et Stan Wawrinka vendredi dès 14 heures.

Le conditionnel reste de mise en ce qui concerne Roger Federer. Le règlement autorise en effet un changement si une blessure intervient ou s'est aggravée à l'issue du tirage au sort, qui a été effectué dans la Chambre de Commerce et d'Industrie du Grand Lille. Ce changement, qui doit être avalisé par le juge-arbitre Wayne McKewen sur avis d'un médecin, permettrait à Roger Federer de se préserver en vue du double et/ou du premier match de dimanche.

S'il est prêt à en découdre dès vendredi, le no 2 mondial, qui fut bien plus à l'aise jeudi matin à l'entraînement que la veille, livrerait son 11e duel avec le no 2 français Gaël Monfils. Il mène 8-2 dans leur face-à-face, et a remporté leurs quatre affrontements sur terre battue. Les deux hommes ne se sont cependant pas affrontés sur cette surface depuis l'édition 2011 de Roland-Garros, dans laquelle il s'était imposé en trois sets au stade des quarts de finale.

Gaël Monfils, qui cherchera très vraisemblablement à bousculer d'entrée Roger Federer, reste sur un revers mortifiant face à l'homme aux 17 titres du Grand Chelem. Il s'était incliné en cinq sets en quart de finale de l'US Open, après avoir mené deux manches à zéro et bénéficié de deux balles de match au quatrième set. L'heure de la revanche sonnera-t-elle vendredi après-midi pour "La Monf"?

Impressionnant à l'entraînement depuis le début de la semaine et forcément sous pression en raison de la blessure au dos de Roger Federer, Stan Wawrinka aura le redoutable honneur d'ouvrir les feux dès 14h sur la terre battue du Stade Pierre-Mauroy face au no 1 français Jo-Wilfried Tsonga. Le Vaudois est mené 2-3 dans leur face-à-face, mais le bilan est équilibré sur terre battue (2-2).

Leur dernier affrontement en date a d'ailleurs été joué sur cette surface, en quart de finale de l'édition 2013 du Masters 1000 de Madrid, et Stan Wawrinka s'était imposé en trois sets. Les deux hommes avaient par ailleurs livré deux superbes batailles à Roland-Garros, en 2011 et en 2012. Jo-Wilfried Tsonga avait à chaque fois mené deux sets à rien avant de voir le champion d'Australie 2014 recoller à deux manches partout. Stan Wawrinka avait totalement renversé la vapeur en 2011, mais n'y était pas parvenu une année plus tard.

Le double, programmé samedi à 15h30, devrait opposer la paire Benneteau/Gasquet au duo Chiudinelli/Lammer. Des changement demeurent là aussi envisageables, sans raison médicale en revanche. Il est ainsi envisageable que l'un ou l'autre des joueurs engagés en simple soit finalement laissé au repos si son match de vendredi se transforme en marathon.