Federer: "On saura vendredi si je suis à 100%"

Le tirage au sort de la finale de la Coupe Davis était l'occasion pour Roger Federer de revenir sur son état de santé. "Les choses sont en train de tourner dans le bon sens pour moi. Les jours précédents ont été très difficiles. Depuis, j'ai une vision plus positive", souligne le Bâlois.
07 août 2015, 14:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Roger Federer semble avoir retrouvé son meilleur niveau depuis l'arrivée de ses enfants numéros 3 et 4.

Le soulagement était de mise côté suisse après le tirage au sort de la finale de la Coupe Davis. "On saura vendredi si je suis à 100%. Je suis déjà heureux de pouvoir jouer", lâchait Roger Federer.

"Les choses sont en train de tourner dans le bon sens pour moi. Les jours précédents ont été très difficiles. J'étais plutôt négatif jusqu'à lundi. Depuis, j'ai une vision plus positive", soulignait le Bâlois, qui affrontera le no 2 français Gaël Monfils dans le deuxième match prévu vendredi sur la terre battue du Stade Pierre-Mauroy.

Forfait pour la finale du Masters dimanche dernier en raison de douleurs au dos, l'homme aux 17 titres du Grand Chelem a précisé qu'il avait pris la décision de jouer à l'issue de l'entraînement effectué jeudi matin en compagnie de Stan Wawrinka. "Nous avions déjà beaucoup parlé mercredi soir, et tout était clair jeudi matin", expliquait Roger Federer, qui a montré de gros progrès sur le court jeudi par rapport à sa séance de 30' de la veille.

"Je me sentais très bien jeudi matin, et j'en suis heureux", lâchait encore Roger Federer. "Si je prenais un gros risque pour la suite de ma vie, je ne jouerais pas. J'ai confiance en mon corps. Normalement, je ne blesse pas tous les six jours. Je me connais, et jouer au tennis, c'est ce que je sais faire de mieux", lâchait encore le Bâlois.

Gaël Monfils s'attend d'ailleurs à affronter le "vrai" Roger Federer: "Il ne faut pas oublier un truc, c'est qu'il a eu quatre jours de repos. Et juste avant, il jouait son meilleur tennis", argumentait le Français. "S'il est là, c'est qu'il se sent bien, qu'il estime être capable de me battre et qu'il veut gagner cette compétition. Il ne faut pas oublier que l'on parle de Roger Federer. Il va falloir que je mette les bouchées doubles."