Découverte d'une nouvelle espèce africaine de dinosaure aux Etats-Unis

Un mélange entre un oiseau, un vampire et un porc-épique décrit la forme de l'espèce de dinosaure herbivore découverte aux Etats-Unis dans des roches provenant d'Afrique du Sud.
06 août 2015, 14:45
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le Paléontologue américain Paul Serono a découvert un nouveau dinosaure qu'il a surnommé: "Pegomastax africanus".

Une nouvelle espèce de dinosaure herbivore d'Afrique a été identifiée aux Etats-Unis dans un rocher venu d'Afrique du Sud. Elle a la taille d'un chat et est décrite comme un mélange entre "un oiseau, un vampire et un porc-épic".

Paul Sereno, paléontologue à l'Université de Chicago, est à l'origine de la découverte, dont les résultats ont été publiés mercredi dans le journal scientifique en ligne "ZooKeys". Il a déclaré dans une interview à Reuters qu'il avait en réalité découvert ce petit herbivore en 1983.

"(...) J'ai compris que c'était une nouvelle espèce dès l'instant où je l'ai vue", s'est exclamé M. Sereno. Il a découvert le spécimen, alors qu'il venait d'être diplômé et effectuait des recherches au laboratoire de l'Université de Harvard.

M. Sereno aurait voulu rendre compte sur-le-champ de sa découverte par écrit, mais il en a été empêché par divers événements et avait en tête un projet de recherche plus ambitieux. Ses études portent essentiellement sur la généalogie de la famille des dinosaures.

Une large mâchoire

Le spécimen, à l'étrange allure, a vécu il y a 100 à 200 millions d'années. M. Sereno l'a nommé "Pegomastax africanus" ou "large mâchoire d'Afrique"

Il devait peser le poids d'un chat domestique, soit quelques kilos, et ne dépassait pas les 30 centimètres de hauteur. Il avait aussi une large mâchoire et un bec émoussé avec une "dent plantée vers le bas comme un poignard", a décrit M. Sereno.

Selon lui, l'animal appartenait à l'un des trois groupes constituant la base de l'arbre généalogique du dinosaure.