Bahamas Leaks: de nouveaux documents montrent l'intérêt d'UBS et de Credit Suisse pour ce paradis fiscal

Après les "Panama Papers", les médias partenaires du Consoritum international des journalistes d'investigation ont dévoilé ce mercredi soir de nouveau documents liés au paradis fiscal des Bahamas. Ils montrent notamment que l'ancienne commissaire européenne néerlandaise Neelie Kroes a "oublié" de déclarer une société offshore, selon Le Monde, et que les banques UBS et Credit Suisse y sont parmi les plus gros créateurs de sociétés fictives, selon 24 Heures.
21 sept. 2016, 20:03
/ Màj. le 21 sept. 2016 à 20:41
Les Bahamas abritent des dizaines de milliers de sociétés boîte aux lettres (illustration).
par Olivier Hugon