Banques européennes en danger

Le risque que deux grandes banques de la zone euro, voire davantage, fassent défaut simultanément s'est nettement accru depuis six mois, à un niveau jamais atteint depuis le début de la crise financière de 2007, selon un rapport de la Banque centrale européenne (BCE).
03 août 2015, 22:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
euro

La probabilité de défaut simultané de deux banques ou plus dans les deux ans à venir, qui était quasi-nulle début 2007, puis a ensuite connu des pics à 15%, tourne désormais autour des 25%, selon les calculs de la BCE.

D'une façon générale, les risques pour la stabilité financière de la zone euro «se sont accrus de façon considérable au second semestre», a déclaré le vice-président de la BCE, Vitor Constancio, au cours d'une conférence de presse.

Eclatement «impensable»

«Le risque le plus important» est, selon lui, la contagion de la crise de la dette, la fragilité du secteur financier et la faible croissance économique, trois facteurs qui s'alimentent entre eux.

Le secteur bancaire doit d'ailleurs éviter de réduire l'offre de crédit (»credit crunch»), ce qui serait catastrophique pour la croissance, ainsi qu'au Royaume-Uni hors zone euro, selon lui.

Les mesures prises par la BCE, qui offre un financement illimité et peu coûteux aux banques, «éliminent toutes les excuses (qu'elles pourraient invoquer) pour réduire le crédit», a-t-il dit.