Réservé aux abonnés

Des réactions au changement de régime pour les frontaliers

Le gouvernement français prévoit de récupérer 400 millions d'euros en soumettant les frontaliers travaillant en Suisse aux cotisations de la Sécu.
06 août 2015, 14:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6431239.jpg

L'effervescence au sein de la communauté des frontaliers résidant en France et travaillant en Suisse est à la hauteur du bouleversement qui s'annonce pour eux. Le gouvernement français, qui a présenté vendredi dernier en Conseil des ministres son projet de loi de finance 2013, prévoit de récupérer 400 millions d'euros en soumettant les frontaliers travaillant en Suisse aux cotisations de la sécurité sociale.

Dans le cadre des bilatérales entre l'UE et la Suisse, les frontaliers bénéficient depuis mai 2002 d'un droit d'option leur permettant de choisir entre la Sécu, la Lamal ou une couverture...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois