Apple planche sur un iPad mini pour riposter à ses concurrents

Le succès des tablettes de petites dimensions inquiète Apple. Si bien que la marque à la Pomme prépare une version plus petite de son iPad et à moindre coûts. La réponse tombera probablement ce mardi lors de l'évènement Apple prévu à 19h00 (heure suisse) où comme d'habitude, le secret domine.
06 août 2015, 14:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un nouvel Apple Store a ouvert ses portes dans le quartier de Wangfujing de Pékin, samedi 20 octobre. C'est le plus grand magasin Apple d'Asie.

Apple devrait dévoiler mardi une version "mini" de sa populaire tablette informatique iPad. Cette initiative constitue une riposte aux tablettes plus petites et moins chères offertes par des concurrents comme Amazon ou Google.

Conformément à son habitude, le groupe à la pomme est resté discret sur l'objet de l'événement organisé à partir de 19h00 (heure suisse) à San José, en Californie (ouest), indiquant quand même sur ses invitations avoir "un petit peu plus" à montrer.

Les rumeurs courent depuis des mois sur le lancement d'un iPad plus petit, d'un écran ramené à 7,85 pouces (19,9 centimètres) de diagonale contre 9,7 pouces (24,6 centimètres) pour les modèles actuels. Le prix serait également plus réduit, entre 249 et 399 dollars (entre 231 et 370 francs), contre au moins 499 dollars actuellement.

"Apple est un peu en retard dans les petites tablettes", note l'analyste Rob Enderle de la société californienne Enderle Group. "Je ne pense pas qu'ils aient le choix", juge-t-il. "La réalité est que les tablettes plus petites semblent beaucoup plus populaires parce qu'elles sont moins chères et plus faciles à porter."

Démarche "défensive"

Apple avait littéralement créé le marché des tablettes informatiques en 2010 avec son premier iPad, mais cette fois il est dans une démarche "défensive", estime Roger Kay, un consultant de la société Endpoint Technologies Associates. "Apple ne serait pas entré là-dedans si les autres ne l'avaient pas fait."

Le distributeur en ligne Amazon avait affirmé en août avoir raflé 22% du marché américain des tablettes avec son premier Kindle Fire, à l'écran de 7 pouces (18 centimètres) et vendu à partir de seulement 199 dollars.

La Nexus 7 de Google a la même taille et démarre au même prix, mais le géant de l'Internet préparerait une version à seulement 99 dollars, à en croire certains sites spécialisés.

Succès

Comme pour la plupart des produits d'Apple, l'iPad mini semble promis au succès. D'après le "Wall Street Journal", Apple aurait lancé la production de 10 millions d'unités.

Il risque de rogner sur les ventes de son grand frère, qui représentait 17 des 25 millions de tablettes vendues dans le monde au deuxième trimestre, mais devrait au final accroître encore le marché, en s'adaptant bien à un usage scolaire ou au jeu, estime Ben Reitzes de Barclays.

Rob Enderle relève que l'iPad mini serait le premier lancement d'un produit entièrement décidé par Tim Cook, qui a remplacé le patron emblématique du groupe, Steve Jobs, décédé l'an dernier d'un cancer, mais qu'il intervient sur "une scène très peuplée, avec des prix difficiles à tenir pour Apple".

Certains observateurs du marché estiment qu'Apple a perdu un peu de sa capacité d'innovation avec le départ de Steve Jobs. "S'ils sortent un iPad mini renversant, ce qui sera difficile, ils peuvent regagner cette aura", commente Jack Gold de J. Gold Associates.