Des oiseaux ivres sèment le chaos sur une autoroute autrichienne

Scène de panique sur une autoroute autrichienne. Des automobilistes ont été pris dans un embouteillage créé par... une nuée d'oiseaux ivres. Totalement désorientés ceux-ci se sont soudain écrasés sur l'asphalte ou encastrés dans des véhicules.
10 oct. 2016, 11:29
/ Màj. le 10 oct. 2016 à 13:30
Plusieurs douzaines d'oiseaux sont morts.

C'est un véritable cauchemar qu'ont vécu ces automobilistes autrichiens. Alors qu'ils circulaient tranquillement sur l'autoroute A2 entre les échangeurs d'Inzersdorf et Vösendorf dans la banlieue de Vienne, ils ont soudain été "attaqués" par une nuée d'oiseaux totalement fous.

 

Les témoins racontent les avoir vus en train de s'écraser au sol ou foncer dans les véhicules, de quoi engendrer d'importants bouchons. Ce sont ainsi plusieurs douzaines de volatiles qui ont été retrouvés morts, révèle ORF. Une scène que n'aurait sans doute pas reniée Alfred Hitchcock.

 

Aussi surprenant soit-il, le comportement des volatiles possède pourtant une explication tout à fait rationnelle. Cités par OE24, des experts de l'association pour la protection des oiseaux, BirdLife, émettent l'hypothèse selon laquelle les volatiles étaient ivres. Ces derniers auraient consommé des baies fermentées. Tous les ans à la même période, les baies, dont les oiseaux sont friands, se mettent à fermenter avec l'apparition des premières gelées. Les fruits contiennent alors de l'alcool qui peut désorienter les animaux qui les mangent.

Interrogée par le National Geographic, Meghan Larivee, une responsable du laboratoire de l'agence gouvernementale pour l'environnement de l'Etat du Yukon, au Canada, explique que les oiseaux "sont moins capables, voire plus du tout, de coordonner leur mouvements lorsqu'ils volent et se montrent également incapables de marcher de manière coordonnée". Cependant, elle précise que les effets de l'alcool disparaissent en quelques heures.

Le phénomène est loin d'être exceptionnel, puisque des cas d'oiseaux titubant ou peinant à voler ont été observés par le passé, comme le montre cette vidéo amateur. Bref, avant de crier à l'apocalypse en voyant les oiseaux tombés du ciel, dites-vous qu'ils ont simplement pris une bonne grosse cuite.

 

par Daniel Gonzalez