Facebook fait le ménage dans les faux profils et les "j'aime" sur les pages sont à la baisse

C'est le printemps et Facebook fait les grands nettoyages de saison. Le réseau social le plus suivi au monde efface les faux profils, ceux qui sont inactifs depuis trop longtemps ou ceux qui ont été désactivés. Résultat: le nombre de "j'aime" de millions de pages à travers le monde sont à la baisse.
07 août 2015, 15:12
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
En une seule nuit, la page Facebook du Nouvelliste a perdu plus de 200 "amis".

Animateurs de réseaux sociaux de tous les pays, ne paniquez pas! Non, vous n'êtes pas victimes d'une grande campagne de désamour de la part de vos fans. Non, il n'y a pas de complot à l'encontre de votre page Facebook. 

Si vous avez vu le nombre de "j'aime" de votre page fondre comme la neige sous le souffle du foehn des Alpes, c'est normal. 

Au "Nouvelliste", le réveil ce lundi matin, a été un peu brutal. En une seule nuit, notre page Facebook a perdu plus de 200 mentions "j'aime". Alors que nous avions fièrement franchi le cap des 12'000, nous sommes redescendus à une peu plus de 11'800.

En creusant un peu, nous avons découvert que nous n'étions pas les seuls victimes de ce grand ménage. Selon le site presse-citron.net, depuis le 12 mars, Facebook a décidé de partir à la chasse aux faux profils, à ceux qui ont été désactivés depuis belle lurette ou à ceux qui sont inactifs depuis trop longtemps, sans préciser sur quels critères il se base pour considérer un profil comme inactif...

Les administrateurs ont été averti par un message discret dans leur onglet "Statistiques".

D'après TrioviaMedia, la cible prioritaire de Facebook, ce sont les "Click Farms", littéralement les "fermes à clics", des sites fournissant artificiellement des mention "j'aime" aux pages qui désirent en acheter pour se donner davantage d'importance qu'elles n'en ont. L'objectif pour la firme de Mark Zuckerberg, c'est de rendre les statistiques plus pertinentes