Réservé aux abonnés

Pari gagné pour André Borschberg

Sur la piste d’Abou Dhabi, le pilote nyonnais a accueilli son complice Bertrand Piccard au terme de 42 000 kmde vol sans carburant.
27 juil. 2016, 00:03 / Màj. le 27 juil. 2016 à 00:01
DATA_ART_10340264

didier sandoz avec l’ats

dsandoz@lacote.ch

Solar Impulse 2 a bouclé hier un tour du monde sans précédent, après avoir atterri sans encombre à 2h06 (heure suisse) à Abou Dhabi. Parti le 9 mars 2015 du même endroit, l’avion solaire a parcouru sans carburant plus de 42 000 km en dix-sept étapes, traversant quatre continents.

Le Vaudois Bertrand Piccard était aux commandes de l’appareil pour l’ultime étape longue de 2763 km entre Le Caire, en Egypte, et Abou Dhabi. Il a mis plus de 48 heures pour rejoindre l’aéroport d’Al-Batten, p...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois