SMS indésirables en allemand: pourquoi vous ne devez pas ouvrir le lien

Des SMS suspects en provenance de numéros suisses parviennent actuellement sur des milliers de smartphones. Les liens contenus dans les messages ne doivent pas être ouverts. Nos explications.
18 oct. 2021, 09:08
/ Màj. le 19 oct. 2021 à 16:29
De nombreux Suisses ont reçu ces derniers jours ce type de message.

«Sie haben einen verpassten Anruf», «A&D hat Ihnen eine Nachricht Geschickt», «Free MSG: Sie haben neue Nachricht erhalten»…Vous avez pris connaissance d’un (ou plusieurs) SMS en allemand approximatif qui évoque un appel manqué ou un nouveau message vocal et vous invite à cliquer sur un lien? Vous n’êtes pas les seuls: des milliers de Suisses reçoivent actuellement ce type de messages suspects sur leurs smartphones, selon Watson News.



Une fois le SMS provenant d’un numéro inconnu suisse reçu, vous ne devez surtout pas ouvrir le lien qu’il contient. Si vous avez seulement lu le message, vous ne rencontrerez aucun problème même s’il vaut mieux supprimer immédiatement le SMS, recommande le site web suisse SeniorWeb. Pour éviter d’en recevoir à l’avenir, vous pouvez indiquer dans les paramètres de votre messagerie ne vouloir recevoir que les SMS des contacts enregistrés, indique le magazine Computer Bild.

Une app pour les appareils Android

Si vous cliquez tout de même sur le lien et que vous avez un appareil Android, vous serez invité à télécharger une nouvelle application, nommée «Voicemail», pour écouter le message vocal ou découvrir le MMS. Mais attention, il s’agit en réalité d’un cheval de troie, nommé FluBot et observé pour la première fois à grande échelle en Suisse en juin dernier.



L'app installée sur votre appareil, les hackers prendront le contrôle de votre smartphone pour s’emparer de votre liste de contacts et récolter des données bancaires et autres informations personnelles. «Les escrocs enverront alors à vos frais un grand nombre de SMS à d’autres victimes potentielles en utilisant vos contacts», mettait en garde la police cantonale zurichoise en juin.

Vous devrez alors réinitialiser votre smartphone aux paramètres d’usine, informer votre opérateur de téléphonie mobile, bloquer votre carte de crédit et modifier depuis un autre appareil vos mots de passes, conseille le Blick.

Des sites frauduleux sur iOS

Si vous avez un iPhone, vous ne pourrez pas télécharger l’app en question en ouvrant le lien (seules les installations sur l’App Store sont possibles) mais serez redirigé vers des sites de phishing sur lesquels vous risquez de vous inscrire à des abonnements frauduleux ou de tomber sur des offres d’investissements financiers douteuses, explique la Luzerner Zeitung.

Selon Swisscom, les tentatives d’escroquerie par smartphone sont actuellement plus fréquentes et concernent toute la Suisse, rapporte 20 minuten. Des messages similaires sont aussi envoyés par e-mail.

En savoir plus: Signalez le SMS suspect au Centre national pour la cybersécurité

par Andy Maître