Réservé aux abonnés

Jérôme Cahuzac condamné à trois ans de prison ferme

Jugé pour fraude fiscale et blanchiment, l’ancien ministre du Budget restera libre au moins jusqu’à l’arrêt de la Cour d’appel.
09 déc. 2016, 00:34
/ Màj. le 09 déc. 2016 à 00:01
FILE - In this Wednesday, Sept. 14, 2016 file photo, former French budget minister Jerome Cahuzac leaves the courthouse, in Paris. A Paris court is preparing to return a verdict on Wednesday Dec. 7, 2016, in one of the biggest political scandals of French President Francois Hollande’s government. Jerome Cahuzac is charged with tax fraud and money laundering for allegedly hiding his wealth in tax havens around the world. (AP Photo/Francois Mori, File) France Tax Fraud

Il est 11h20. Le président lève l’audience, mais Jérôme Cahuzac reste assis, tête basse, sonné. L’ancien ministre du Budget vient d’être condamné à trois ans de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité pour fraude fiscale et blanchiment. Toutefois, le tribunal n’ayant pas délivré de mandat de dépôt, il restera libre au moins jusqu’à l’arrêt de la Cour d’appel, que ses avocats ne devraient pas manquer de saisir dans un délai de dix jours.

Son ex-épouse, Patricia Cahuzac, se voit pour sa part condamnée à deux ans ferme. François Reyl, dirigeant de la banque suisse du même nom, qui a organisé la f...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois