Réservé aux abonnés

L’agonie du secteur de la photo

A l’ère des selfies et de l’omniprésence d’internet, les magasins spécialisés dans la photographie doivent une nouvelle fois se réinventer.
13 juil. 2016, 23:29
/ Màj. le 14 juil. 2016 à 00:01
In the showroom of a shop of Digitec AG, cameras are on display, pictured on February 25, 2013, in Zurich, Switzerland. Swiss company Digitec AG sells IT, entertainment electronics and telecommunications products, and manages both an online shop and traditional shops with showrooms. (KEYSTONE/Gaetan Bally)



Im Showroom einer Filiale der Digitec AG werden Fotoapparate ausgestellt, aufgenommen am 25. Februar 2013 in Zuerich. Das Schweizer Unternehmen Digitec AG verkauft Produkte im Bereich IT, Unterhaltungselektronik und Telekommunikation und geht dabei einen Mittelweg zwischen Online-Shop und traditionellem Ladenlokal. (KEYSTONE/Gaetan Bally) SCHWEIZ DIGITEC

Alexa Clemenz-Berger

Les commerces helvétiques de photographie ont déjà payé ces dernières années un lourd tribut face au changement de comportement des consommateurs et aux bouleversements technologiques. De nombreuses boutiques ont ainsi mis la clé sous la porte.

Selon les experts du secteur, ce dernier a perdu depuis l’an 2000 près du tiers de ses points de vente. A ce titre, Gian Giordano, directeur de FotoPro Ganz, à Zurich, parle de la mort des magasins spécialisés.

Reflet de la disparition des commerces spécialisés, le nombre des membres de l’association faîtière de la branche, ImagingSwis...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an