L'horlogerie espère un oui du National sur le Swiss made

Le président de la Fédération de l'industrie horlogère (FH) s'attend à d'âpres débats sur le label Swiss made demain devant le Conseil National.
05 août 2015, 15:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
pasche

Le Conseil national se penche demain sur la loi sur la protection des marques. Il s’agit ici du projet Swissness, lequel contient un renforcement du label Swiss made.

L’horlogerie est en première ligne puisque ce label serait renforcé. Pour l’obtenir, il faudrait qu’une montre tire 60% de son prix de revient d’opérations effectuées en Suisse.

La partie n’est pas gagnée. L’UDC, l’Union suisse des arts et métiers, et les chambres de commerce s’opposent au projet du Conseil fédéral. Dans ce contexte, la FH, la Fédération de l’industrie horlogère suisse, s’est impliquée très fortement. «Un engagement exceptionnel», dit son président Jean-Daniel Pasche. Une démarche de sensibilisation à l’égard des parlementaires alémaniques, peu au fait des enjeux pour l’horlogerie. «Ce sera très serré», juge le président de la FH. En cas d’échec, «nous allons continuer à nous battre», assure Jean-Daniel Pasche.

A lire demain dans «L'Express» et «L'Impartial.»