L'UE lève 3 milliards d'euros sur les marchés pour le Portugal et l'Irlande

L'Union européenne a levé aujourd'hui sans difficulté 3 milliards d'euros sur les marchés financiers grâce à une émission d'obligations à échéance 30 ans. L'opération servira à aider l'Irlande et le Portugal.
04 août 2015, 01:41
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
inflation_euro

L'opération, qui s'est faite via le mécanisme européen de stabilisation financière (FESM) a reçu une forte demande (5,2 milliards d'euros) et «les carnets d'ordres ont été remplis en deux heures», indique l'UE dans un communiqué.

Le coupon payé sera de 3,75% et l'opération s'est faite à 125 points de base au-dessus du taux moyen, précise l'UE, sans plus de commentaires.

Cette émission obligataire, la première de l'UE en 2012, a attiré principalement des investisseurs au sein de l'Union européenne, en particulier d'Allemagne (70%), de Grande-Bretagne (13%) et du Bénélux (8%). Quelque 4% des investisseurs viennent de Suisse.

Grâce à cette opération, le Portugal et l'Irlande, qui sont sous assistance financière de l'UE et du Fonds monétaire international (FMI), recevront chacun 1,5 milliard d'euros. Ces sommes seront versées le lundi 16 janvier.

En 2011, l'UE a procédé à sept émissions obligataires de ce type qui lui ont permis de lever 28 milliards d'euros via le FESM et 1,2 milliard via le mécanisme de balance des paiements destiné aux pays européens n'ayant pas adopté l'euro, qui a servi à aider la Roumanie. Elle entend cette année lever 12,5 milliards d'euros afin d'aider Lisbonne et Dublin.

L'UE bénéficie d'une note triple A, la meilleure attribuée par les agences de notation, ce qui lui permet d'emprunter dans des conditions favorables, mais elle est actuellement sous pression des agences de notations.