Réservé aux abonnés

La Banque Julius Baer voit sa rentabilité reculer

Les charges d'intégration et de restructuration des activités acquises de Merrill Lynch ont freiné le groupe zurichois dans sa progression.
07 août 2015, 13:20
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7762668.jpg

Malgré une robuste performance opérationnelle, Julius Baer a vu sa rentabilité reculer l'an dernier en raison des coûts élevés de l'intégration des activités acquises de Merrill Lynch. Le bénéfice net (IFRS) du groupe bancaire zurichois ressort à 188 millions de francs, en repli de 30% au regard de 2012.

L'impact, attendu, du transfert d'International Wealth Management (IWM) a neutralisé les progrès du côté opérationnel, a souligné hier Julius Baer à Zurich. L'intégration et la restructuration en cours ont fait grimper les charges d'exploitation de 39% à 1,94 milliard de francs, selon le rapp...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois