Réservé aux abonnés

La Grèce, plaque tournante de la contrebande pour l'Europe

Le gouvernement d'Alexis Tsipras a promis de s'attaquer à un gouffre des recettes fiscales: le marché parallèle de l'essence et des cigarettes.
07 août 2015, 15:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8907102.jpg

Un cargo fantôme abandonné dans la baie d'une île grecque en plein hiver: le scénario, qui a de quoi exciter l'imagination, est devenu banal pour la police maritime. Elle a découvert dans les cales des millions de cigarettes, contrebande dont la Grèce est depuis plusieurs années une plaque tournante.

Quelle aurait été la destination finale des 981 000 paquets découverts en décembre dans la cargaison de l'"Amaranthus", un rafiot échoué sur une plage de Zanthe (mer Ionienne)?

Tous les pays européens sont touchés par le commerce illicite de cigarettes. Mais la Grèce, en plus d'être un des princip...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois