La remplaçante de Barbie fait un carton

Le marché du géant américain du jouet Mattel se porte bien. Le résultat est quintuplé, dopé par la remplaçante de la célèbre poupée Barbie.
07 août 2015, 11:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Saige n'a pas la plastique de Barbie mais réalise un carton.

Les poupées ont toujours la cote! Le fabricant américain de jouets Mattel a dépassé les prévisions les plus optimistes, avec un résultat quintuplé au premier trimestre. La performance a notamment été favorisée par la hausse des ventes d'une nouvelle rivale pour sa célèbre Barbie.

Sur les trois mois achevés fin mars, Mattel a dégagé un bénéfice net de 38,5 millions de dollars (36,5 millions de francs), contre 7,8 millions de dollars un an plus tôt, selon un communiqué publié mercredi par l'entreprise.

American Girls loin devant les petites voitures

Les marques les plus établies du groupe ont pourtant vu leurs ventes flageoler : celles de petites voitures Hot Wheels ont baissé de 3% et celles de jeux pour nourrissons Fisher-Price se sont contractées de 7%.

Même Barbie a reculé de 2%. Mais ces baisses ont été compensées par la forte progression de la branche "American Girls", qui commercialise en direct dans ses boutiques jeux et accessoires pour les très jeunes filles. Cette branche a réalisé sur le trimestre pour 100,5 millions de ventes (+32%).

"American Girls" a réalisé de très bonnes ventes de poupées, a expliqué le groupe. C'est en particulier le cas des ventes de Saige, une poupée boulotte et aux bonnes grosses joues fort éloignée de la plastique de mannequin de Barbie. Les poupées "diaboliques" de la gamme Monster High ont également réalisé de bonnes performances commerciales.