Le fabricant de véhicules militaires Mowag supprime 270 emplois

Mowag, le fabricant thurgovien de véhicules militaires, biffera d'ici à la fin de l'année 270 emplois sur un total de quelque 900 postes. Une partie de ces suppressions s'effectuera via des départs en retraite anticipée et des fluctuations naturelles,
06 août 2015, 10:01
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Mowag se dit confronté à un recul des commandes, en sus d'une plus vive concurrence.

La société fournira les détails de cette restructuration au terme  de la procédure de consultation avec les syndicats et le Département  de l'économie et de l'emploi du canton de Thurgovie, indique-t-elle  dans un communiqué publié ce lundi. Elle se dit confrontée à un recul  des commandes, en sus d'une plus vive concurrence.

De son côté, Unia déplore la mauvaise gestion du groupe  d'armement General Dynamics European Land Systems, auquel appartient  Mowag. Le syndicat exige qu'aucun licenciement ne soit prononcé et  réclame l'introduction de mesures de chômage partiel.