Le patron de Credit Suisse, Brady Dougan, a gagné 9,7 millions

Le salaire du patron de Credit Suisse n'a pas vu son salaire diminué l'année passée. Il a gagné 9,7 millions, un montant quasi identique à celui de 2013.
07 août 2015, 15:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Brady Dougan quittera ses fonctions à l'issue du premier semestre et verra le Franco-Ivoirien Tidjane Thiam lui succéder.

Malgré la réduction volontaire de la rémunération des dirigeants de Credit Suisse en lien avec le règlement du conflit fiscal avec les Etats-Unis, le patron sortant du numéro deux bancaire helvétique, Brady Dougan, a vu son salaire quasiment stagner l'an passé. L'Américain a gagné 9,7 millions de francs, contre 9,8 millions en 2013.

La rémunération de Brady Dougan, lequel quittera ses fonctions à l'issue du premier semestre et verra le Franco-Ivoirien Tidjane Thiam lui succéder, comprend une base fixe de 2,87 millions de francs, ressort-il du rapport annuel de Credit Suisse publié vendredi en parallèle à l'ordre du jour de l'assemblée générale des actionnaires du 24 avril prochain. La part variable liée à la performance se monte elle à 6,92 millions.

Quant aux onze membres de la direction générale de l'établissement, ils se sont eux partagés 64,1 millions de francs au titre de l'exercice 2014. En 2013, la rémunération globale des neuf plus hauts cadres de la banque s'était montée à 64,8 millions.

La légère baisse de la rémunération de la direction générale de Credit Suisse et du président de cette dernière, Brady Dougan, reflète la décision annoncée en février 2014 d'une réduction volontaire des salaires des dirigeants de l'établissement ainsi que de ses administrateurs. Pour la direction générale, la décision a entraîné le versement de 20% de la part du salaire liée à la performance initialement prévue.

Enveloppe salariale en baisse

Pour l'année 2014, la rémunération variable de la direction générale de la banque a été réduite de 9 millions de francs, selon le rapport annuel. Pour mémoire, Credit Suisse a payé une amende de 2,6 milliards de dollars pour solder le conflit fiscal avec les autorités américaines, lesquelles reprochaient à l'établissement d'avoir aidé de riches contribuables à frauder le fisc.

Le président du conseil d'administration de Credit Suisse, Urs Rohner a de son côté gagné 3,6 millions de francs l'an passé, contre 4,9 millions en 2013. La rémunération totale des 13 administrateurs de l'établissement s'est pour sa part fixée à 9,13 millions, contre 12,05 millions une année auparavant. Durant l'exercice sous revue, l'organe de surveillance a tenu 15 séances.

Dans le cadre de la réduction volontaire des salaires des dirigeants de Credit Suisse, le conseil d'administration s'est vu verser 25% du montant initialement prévu au titre de la performance.

Considérés dans leur ensemble, les salaires versés par Credit Suisse ont diminué de 4% l'an passé à 10,7 milliards de francs. Tant les rémunérations fixes que celles octroyées sous forme d'actions de la banque ont diminué. La somme totale allouée aux bonus s'est elle contractée de 9% à 3,3 milliards.