Le président du conseil d'administration de Nestlé a gagné 5,18 millions de francs en 2016

Peter Brabeck a gagné 5,18 millions de francs en 2016, contre 5,73 millions l'année précédente. Le président du conseil d'administration de Nestlé reste deux fois moins payé que le directeur du groupe, Paul Bulcke, qui a touché 11,17 millions.
16 févr. 2017, 08:12
/ Màj. le 16 févr. 2017 à 20:33
Peter Brabeck a été rétribué 5,18 millions de francs pour son activité de président du conseil d'administration de Nestlé.

La rémunération du président de Nestlé Peter Brabeck, qui s'apprête à quitter le groupe alimentaire vaudois pour raison d'âge, a diminué l'an dernier. Elle a porté sur 5,18 millions de francs, contre 5,73 millions en 2015. La part fixe dévolue à Peter Brabeck est restée fixée à 1,6 million de francs. Au total, le conseil d'administration de Nestlé, composé de treize membres, a perçu 9,73 millions de francs l'an passé, après 10,58 millions au titre de l'exercice précédent, ressort-il du rapport des rémunérations 2016 publié jeudi.

La direction générale a elle aussi vu sa rémunération totale diminuer en 2016. Celle-ci a reculé à 49,98 millions de francs (salaires de base de 14,48 millions de francs), pour un nombre de membres de quatorze, contre 52,44 millions l'année précédente. Les compléments sont constitués par des bonus et des actions ainsi que des apports pour les pensions de retraite.

Le président de la direction générale, Paul Bulcke, qui doit prendre la présidence du conseil d'administration début avril en remplacement de Peter Brabeck, a lui reçu un peu plus en l'espace d'un an, soit 11,21 millions de francs, contre 11,17 millions. Sa succession est assurée depuis le 1er janvier en la personne de Mark Schneider.