Réservé aux abonnés

Les vieilles baskets font plus que jamais recette

Avant un salon prévu à Bâle, les «sneakers» se vendent comme des petits pains. Aux Etats-Unis, leur prix peut même atteindre 20 000 dollars.
19 oct. 2016, 23:07
/ Màj. le 20 oct. 2016 à 00:01
ARCHIV --- ZUM 100 JAEHRIGEN GEBURTSTAG DER SCHUHMARKE CONVERSE STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES THEMENBILD ZUR VERFUEGUNG - Ein Converse Chuck Taylor All Star Basketballschuh, im Athletic Shoe Store in Burlington, USA am 22. Januar 2001. (KEYSTONE/AP Photo/Steven Senne) USA 100 JAHRE CONVERSE

Celles qui étaient auparavant de banales chaussures de sport s’appellent désormais des sneakers. Auprès des collectionneurs américains, elles peuvent s’arracher pour près de 20 000 dollars. En Suisse aussi, elles suscitent l’engouement.

Les amateurs de sneakers se rencontreront le 6 novembre à Bâle. Appelée Sole Season, la manifestation se tiendra pour la quatrième fois dans la cité rhénane. Sur Facebook, 488 personnes intéressées par la foire se sont déjà manifestées et 297 individus souhaitent y prendre part.

A cette occasion, les participants ont la possibilité d...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois