Réservé aux abonnés

Pékin lance une place boursière dédiée aux terres rares

Un marché créé pour accroître la transparence dans la fixation des prix, tout en permettant à la Chine de garder sa place dominante.
06 août 2015, 10:53
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6322965.jpg

La Chine a lancé, le 7 août dernier, la première plate-forme d'échange de terres rares au monde. Administrée par le leader mondial du secteur, Inner Mongolia Baotou Steel Rare-Earth (Group), cette Bourse a pour objectif d'améliorer le fonctionnement du marché et d'accroître la transparence dans la fixation des prix. La Chine, avec 95% de la production mondiale et 23% des réserves accessibles dans le monde, voudrait, par la création de cette plate-forme, garder sa place prédominante sur ce secteur stratégique tout en faisant un geste à l'égard de ses détracteurs qui l'accusent de profiter de ce...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois