Réservé aux abonnés

Publigroupe vit une difficile transition vers le numérique

La baisse du marché traditionnel impose une restructuration encore plus rapide que prévu. Chute du bénéfice au premier semestre 2012.
06 août 2015, 10:55
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6331650.jpg

La grande tendance est toujours la même: Publigroupe, qui reste ancré dans les esprits en tant que principal prestataire national de services d'insertion d'annonces dans la presse, se transforme en un groupe générant la majorité de ses revenus du côté du online. Cela est déjà le cas au premier semestre 2012, où les services en ligne ont représenté 52% des revenus.

Le résultat d'exploitation négatif de sa division de publicité et d'annonces dans la presse Media Sales (-8,2 millions de francs), a une fois de plus dû être compensé par la très bonne marche des affaires de Search & Find (notam...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois