Swiss Re dégage un bénéfice exceptionnel au 1er semestre

Malgré d'importantes catastrophes naturelles qui ont pesé sur le résultat du réassureur zurichois, Swiss Re réalise un bénéfice de 725 millions de francs, soit près de dix fois plus que celui de l'an passé à la même période.
07 août 2015, 11:39
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Michel Liès CEO de Swiss Re.

Swiss Re a fait bondir son bénéfice au 2e trimestre 2013 malgré d'importantes catastrophes naturelles. Le réassureur zurichois a enregistré un résultat net de 786 millions de dollars (725 millions de francs), contre seulement 83 millions un an plus tôt.

Le bond du bénéfice net de Swiss Re s'explique par un effet de base. Le groupe avait vu son résultat plonger au 2e trimestre 2012 en raison d'une charge exceptionnelle liée à la cession des activités de Admin Re aux Etats-Unis.

Toutes les unités du groupe ont contribué positivement aux résultats, a indiqué jeudi le numéro deux mondial de la réassurance, derrière l'allemand Munich Re. Le total des primes encaissées s'est élevé à 6,8 milliards de dollars, soit une hausse de 11%.

La facture de Swiss Re a été alourdie par plusieurs catastrophes naturelles au 2e trimestre, pesant sensiblement sur le ratio combiné, soit les prestations versées et les frais généraux rapportés aux primes collectées. Ce dernier s'est dégradé à 100,1%, contre 85,7% un an auparavant.

Analystes déçus

Les primes encaissées sont ressorties en dessous des prévisions des analystes interrogés par l'agence AWP. Le ratio combiné a également déçu les attentes. Seul le bénéfice net a dépassé les prévisions. A la Bourse suisse, le titre perdait peu après l'ouverture 2% à 71 francs, dans un marché légèrement dans le rouge.

"Nous avons de nouveau réalisé une solide performance, sachant que nous avons enregistré des charges élevées, principalement en raison des inondations en Europe et au Canada", a commenté le patron de Swiss Re Michel Liès, cité dans le communiqué.

Les charges des crues en Europe sont toujours prévues à plus de 300 millions de dollars, tandis que celles au Canada sont estimées à 177 millions.

Dans le détail, la division Property & Casualty Reinsurance (P&C), soit les affaires clés de l'assurance dommage, a enregistré un bénéfice net de 468 millions de dollars, soit un recul de 35%.

Le secteur vie, L&H Reinsurance, présente un bénéfice en chute de 43% à 141 millions de dollars. Quant à la division Corporate Solutions, unité dévolue aux solutions pour entreprises, elle a plus que doublé son résultat à 55 millions.

Priorités confirmées

L'unité Admin Re, en charge de la gestion de portefeuilles fermés pour le compte d'autres assureurs, a renoué avec les profits, enregistrant un bénéfice net de 109 millons de dollars, contre une grosse perte de 916 millions un an plus tôt.

Swiss Re, qui célèbre en 2013 ses 150 ans d'existence, accorde la priorité à ses objectifs financiers pour la période 2011-2015. Le réassureur veut notamment générer un rendement de fonds propres supérieur de 700 points de base au rendement des emprunts d'Etat américains à cinq ans.

Le bénéfice par action et les fonds propres par action (plus dividende) doivent augmenter de respectivement de plus de 10% par an. Pour atteindre ces objectifs, le groupe veut réaliser des économies de 250 à 300 millions d'ici à fin 2015.