Syngenta: le rachat par ChemChina reporté au premier trimestre 2017

Syngenta annonce mardi que le processus réglementaire dans le cadre de son rachat a été reporté au premier trimestre 2017. Le groupe bâlois accuse aussi une baisse de son chiffre d'affaire au 3e trimestre.
25 oct. 2016, 10:50
/ Màj. le 25 oct. 2016 à 10:52
Le groupe bâlois Syngenta est notamment présent à Monthey, en Valais.

Le processus réglementaire du rachat de Syngenta par le chinois ChemChina a pris du retard. L'opération devrait être bouclée au premier trimestre 2017. Le groupe agrochimique bâlois a parallèlement annoncé une baisse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre.

Diverses autorités de la concurrence, notamment l'Union européenne (UE), ayant récemment requis une large quantité d'informations supplémentaires,Syngenta prévoit désormais que le processus réglementaire se poursuivra sur le premier trimestre 2017 et non plus avant la fin de cette année, comme initialement prévu.

Dans un communiqué publié mardi, la multinationale rhénane souligne toutefois que le processus d'obtention des autorisations réglementaires se trouve "en bonne voie". Le Comité pour l'investissement étranger aux Etats-Unis (CFIUS) et onze autorités de la concurrence ont déjà donné leur accord.

Le report de l'opération ne semblait pas inquiéter les investisseurs à l'ouverture de la Bourse suisse. Vers 09h10, le titre Syngenta gagnait 1,28% à 402,60 francs. En réaction à l'annonce par la Commission européenne que ChemChina n'avait présenté aucune offre de concessions en vue du rachat, le cours de l'action avait chuté lundi.

Recul des ventes

Le groupe agrochimique bâlois a parallèlement annoncé un chiffre d'affaires en recul de 3% au troisième trimestre, à 2,5 milliards de dollars (2,46 milliards de francs). A taux de change constants, les ventes affichent également un repli de 3%. Hors impact de la modification des conditions de vente au Brésil, le chiffre d'affaires a toutefois progressé de 2%.