Réservé aux abonnés

Un petit air de guerre civile anime l'Allemagne

Entre perquisitions et achat d'un CD confidentiel, la Rhénanie du Nord-Westphalie monte le ton dans sa lutte contre l'accord fiscal.
06 août 2015, 10:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6225582.jpg

L'aval des Chambres fédérales à Rubik, en mai dernier, laissait espérer un été sans nuages dans le ciel des relations helvético-allemandes. C'était sans compter sur la pugnacité de la Rhénanie du Nord-Westphalie, la grande opposante à l'accord fiscal conclu en septembre 2011 entre Berne et Berlin.

La semaine dernière, le Land allemand à majorité SPD (parti social-démocrate) a été, coup sur coup, au centre de deux affaires susceptibles de mettre du plomb dans l'aile de l'accord: des perquisitions chez des milliers de clients de Credit Suisse soupçonnés de fraude fiscale et l'achat, pour 3,5 mi...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an