Réservé aux abonnés

Une nouvelle bataille s'engage dans la voiture connectée

Le rêve serait de parvenir à un véhicule à qui l'on dictera son point d'arrivée et qui nous y emmènera en évitant les encombrements.
07 août 2015, 11:42
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7302585.jpg

Conduire une voiture en utilisant sa tablette est aujourd'hui possible. Valeo, l'équipementier automobile français, a réalisé cette prouesse en développant une application expérimentale. De son côté, Google continue d'étudier une voiture qui se conduit toute seule. Grâce aux nombreux capteurs, la voiture sans chauffeur de demain saura adapter sa vitesse à son environnement, trouver les places de parking disponibles, réagir automatiquement aux feux tricolores avec lesquels elle communiquera... Techniquement, tout cela est déjà réalisable. La principale difficulté est de faire admettre au conduc...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois