Wall Street plonge après l'élection d'Obama

Après la réélection du président Obama, la bourse américaine a dégringolé de plus de 2%. L'inquiétude des investisseurs et la détérioration de la situation en zone euro ne peuvent combler l'optimisme populaire de l'élection.
06 août 2015, 15:03
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Wall Street, bourse, Keystone

Wall Street a dégringolé mercredi, minée par l'anxiété des investisseurs face aux problèmes budgétaires qui se profilent aux Etats-Unis après la réélection du président Barack Obama et à la détérioration de la situation en zone euro. Le Dow Jones a perdu 2,36% et le Nasdaq 2,48%.

Selon des résultats définitifs, le Dow Jones Industrial Average a chuté de 312,95 points à 12'932,73 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 74,64 points à 2937,29 points. L'indice élargi Standard and Poor's 500 a lâché 2,37% (-33,86 points) à 1394,53 points.

"Maintenant que l'incertitude liée à l'élection est passée", les courtiers "se rendent compte qu'il va falloir se pencher sur le problème du 'mur budgétaire'", a remarqué David Levy, de Kenjol Capital Management.

Faute d'accord entre démocrates et républicains d'ici la fin de l'année, des coupes budgétaires et hausses d'impôts doivent en effet entrer automatiquement en vigueur pour réduire le déficit public américain, au risque de saper la fragile reprise économique et de mettre à mal une croissance mondiale encore convalescente.

Et les discussions promettent d'être difficiles. En effet, alors que les Américains votaient aussi mardi pour le renouvellement d'une partie du Congrès, la Chambre des représentants est restée acquise aux républicains, tandis que le Sénat devrait demeurer sous la coupe des alliés démocrates du président.